Un drone à la maison

iStockphoto
iStockphoto

Que diriez-vous d’ajouter un membre à votre famille? Suffit de l’adopter. C’est un petit robot aux capacités étonnantes qui vous rendra de fiers services à la maison. Vous pourrez le diriger à partir d’une télécommande, de votre iPhone ou de votre tablette numérique. Utopie et vieille promesse des années 60? Lisez l’histoire qui suit. Votre imagination de propriétaire risque de s’envoler.

Il était une fois un petit robot qu’on appelait drone. C’est un aéronef sans pilote humain à bord qu’on peut téléguider à partir du sol ou d’un vol programmé au sol. Le drone s’est fait connaître dans le monde entier de par son usage militaire. Les Américains l’utilisent beaucoup dans leurs guerres. On les surnomme les drones de Barack Obama.

Puis, des visionnaires ont cerné les capacités du drone dans la vie civile. Le petit robot prend déjà des photos aériennes. Des courtiers immobiliers se servent du drone pour photographier des maisons de luxe à Los Angeles et à Toronto. Les amateurs de sport extrême pourront bientôt filmer leurs propres exploits avec, derrière eux, un drone pouvant filer à 70 kilomètres à l’heure.
Le drone accomplit des travaux d’inspection et d’évaluation aux champs pour le bénéfice des agriculteurs. Le drone d’égout sauvera des milliers de dollars aux municipalités canadiennes pour la rénovation des infrastructures. 

iStockphoto
iStockphoto

En Russie, le drone livre des pizzas dans des parcs urbains. Amazon planifie de livrer très bientôt ses bouquins et autres produits par drone. Les journalistes feront bientôt leur boulot accompagnés d’un drone. Des danseurs ont eu recours au drone dans leur chorégraphie.

L’ONU se sert déjà d’un drone pour observer le déroulement des guerres en Afrique. Bientôt, le drone humanitaire acheminera des médicaments dans des régions éloignées, détectera la trace des survivants après une tragédie et annoncera les avalanches.

L’industrie du loisir n’est pas en reste. Une légion de joueurs ont demandé un drone comme cadeau lors du dernier Noël. Le prix varie selon le modèle. Le drone le plus élémentaire destiné aux enfants se vend 25$.

La demande pour le drone est si forte qu’une boutique vient d’ouvrir ses portes à Québec. De plus, le gouvernement Harper vient de lancer une campagne publique à travers les réseaux sociaux pour encourager les gens à utiliser le drone de façon sécuritaire.

L’avenir s’annonce prometteur pour le drone. On songe au drone solaire capable de recharger ses piles en vol, au drone miniature à propulsion électrique s’agrippant aux lignes à haute tension pour recharger ses piles par induction magnétique, au drone serpent muni d’une caméra, au drone chauve-souris transmettant son, odeur et image, au drone insecte conçu pour se déplacer en milieu urbain.

Plusieurs fabricants s’activent pour développer l’utilisation du robot volant à la maison. Il pourra peut-être construire et déconstruire. Des technologies permettront au drone de se glisser dans des espaces réduits, de se poser sur des balcons ou de plonger entre les immeubles.

iStockphoto
iStockphoto

Quels seraient les avantages? Surveillance des enfants ou d’une personne âgée, menus travaux, exécution d’emplettes hebdomadaires, protection contre les cyberattaques, accès à des endroits difficilement accessibles comme la toiture solaire grâce à l’installation d’une caméra infrarouge.

L’usage domestique du drone est encore loin. Impossible, vous dites? Ne sous-estimez pas la puissance de la miniaturisation et de l’intelligence artificielle. Et évitez de mettre votre maison en jeu. Rappelez-vous que l’ordinateur et internet étaient à l’origine strictement réservés à l’usage militaire. On connaît la suite.

Photos : iStockphoto LP

 

Références:
Histoire des drones, Océane Zubeldia, éditions Perrin, 2012, 238 pages

  • Wikipedia français à l’article drone
  • Loic Pialat, Agence France-Presse, Los Angeles, LaPresse.ca, article Aux Etats-Unis les drones se font une place sous le sapin de Noël, 2014-12-23
  • Will Campbell, La Presse Canadienne, Toronto, LaPresse.ca, article Drones : Ottawa annonce de nouvelles balises, 2014-10-21
  • Yves Therrien, Le Soleil, LaPresse.ca, article Une boutique de drones ouvre ses portes à Québec, 2014-12-05
  • Clément Sabourin, Agence France-Presse, Montréal, article Le bourdonnement des drones bientôt près de chez vous, 2014-07-01
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone