Deux secteurs d’avenir pour les investisseurs

Vous êtes jeune, vous songez à investir dans l’immobilier et vous vous demandez par où commencer? Si vous faites preuve de jugement et de persévérance, vous risquez de ne pas rater votre coup si vous vous tournez vers les 50 ans et plus et la copropriété (condo).
La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) publiait fin décembre le rapport annuel « L’Observateur du logement au Canada ». Inutile de vous rappeler qu’il s’agit d’un outil indispensable pour celui ou celle voulant faire carrière dans l’immobilier.

« Unique en son genre, L’Observateur dresse un bilan détaillé des conditions et des tendances en matière de logement, y compris des événements – tant au pays qu’à l’étranger – qui ont une incidence sur le financement et le marché de l’habitation au Canada, déclare Karen Kinsley, présidente de la SCHL. Les données présentées dans L’Observateur permettent de mieux comprendre les pratiques canadiennes en matière de crédit hypothécaire à l’habitation et les tendances du marché de l’habitation, et elles soulignent l’importance du logement au pays. »

On se doutait un peu que les baby boomers vieillissants allaient constituer le gros de la clientèle des investisseurs dans l’immobilier. Le rapport de la SCHL le confirme noir sur blanc : un Canadien sur un quatre sera bientôt un aîné.
« Leur part de la population, qui se situe à environ 14 %, devrait frôler 24 % en 2036», indique la SCHL.

En ce qui a trait à la copropriété, la statistique est moins spectaculaire. Reste que l’engouement pour ce mode d’habitation ne s’essouffle pas. « La proportion copropriétés parmi les habitations mises en chantier dans les grands centres urbains du Canada est passée de 29 % en 2009 à un tiers, en 2010 », affirme la SCHL.

En lisant le rapport, vous apprendrez  aussi que « le bas niveau des taux d’intérêt qui, conjugué à l’offre restreinte de logements existants, a contribué à la croissance du prix MLS® moyen. » Ce dernier (prix moyen d’une maison au pays)  a augmenté de 5,8 % en 2010 pour se chiffrer à 339 042 $. »

Le rapport de la SCHL regorge de statistiques aux échelles nationale, régionale et locale. Une centaine d’agglomérations urbaines figurent dans le rapport.

Pour plus d’infos: www.schl.ca/observateur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone