iStock

Détecter les vices d’une maison

Il est fortement recommandé à tout acheteur de recourir aux services d’un inspecteur professionnel pour passer au peigne fin la maison convoitée avant de signer l’acte d’achat.

Si un vice caché se manifeste dans les mois ou même les années suivantes, diminuant la valeur de la propriété s’il se révèle majeur, il sera trop tard pour revenir contre le propriétaire, à moins de monter un dossier judiciaire qui exigera temps, énergie et argent, sans promesse d’une victoire au bout du processus.

Voici une liste de ce qu’il faut examiner en visitant une maison. La liste n’est pas exhaustive. C’est un aperçu sommaire.

À peu près tous les inspecteurs professionnels et les organismes de défense attirent l’attention des consommateurs sur les mêmes points. Un conseil: prenez des photos si vous avez un doute face à une défectuosité ou un bris. C’est votre droit et c’est dans votre intérêt.

Observez bien le terrain. Est-il incliné vers la maison? Si oui, les eaux de ruissellement du voisinage vont s’écouler vers les fondations de votre maison. Le terrain doit s’incliner vers la rue ou le chemin, et non l’inverse. Et assurez-vous que la descente fluviale canalise vraiment les eaux loin des fondations.

Certains procèdent à une analyse du sol. Ils veulent savoir s’il a subi autrefois un impact important. Une inondation par exemple ou un déversement de substances chimiques. Certaines municipalités peuvent fournir l’information.

Un point non négligeable: si le terrain est mal entretenu, il contient peut-être des plantes qui provoquent des allergies. À vous d’en tenir compte.

S’il y a quelque chose qui risque de vous coûter cher si un problème vous échappe, c’est bien la présence d’un puits, artésien ou de surface, et d’une fosse septique si jamais la maison convoitée n’est pas connectée au réseau d’aqueduc. Vous devez vous assurer que le puits, la fosse et le champ d’épuration sont conformes aux règlements. La distance entre eux, notamment.

Pour la qualité de l’eau et du sol, vous devez commander un test. C’est obligatoire. Au fait, vérifiez la pression de l’eau à l’intérieur de la maison. On ne sait jamais.

La suite demain dans le billet: Détecter les vices d’une maison (suite)

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *