Des miroirs au service de votre imagination

Les goûts, ça ne se discute pas direz-vous. À quoi ces miroirs vous font penser alors? Car, lorsqu’on prête attention, on se rend compte que les objets autour de nous tentent parfois de communiquer avec nous.

Christopher Guy designer, Fraser mobilier exceptionnel
Christopher Guy designer, Fraser mobilier exceptionnel

Les miroirs de la collection Christopher Guy.com et distribués chez Item, ravivent l’imagination. Ils portent tous un nom ou presque.

On vous invite à faire comme nous et à laisser aller votre imagination en décrivant à quoi ils vous font penser.

Voici donc la photo d’une première série de miroirs. Les autres miroirs sont regroupés sur la page du site du designer Christopher Guy.com.

Le jeu de pièces de miroir tout en courbes fixées les unes aux autres est comme un tapis de cheveux fraichement coupés.

Lily of the Valley avec ses pastilles ovales fait penser à une assiette de bonbons clairs, comme des dragées.

French Flourish Lean-to nous transporte dans les vignes qui courent tout autour des fenêtres.

Mosaic Sunburst fait penser à une réunion de fils optiques.

Avec Pebble Beach on croirait s’émerveiller devant une envolée de bulles de savon.

Peony est comme une alliance d’or jaune et rose.

Olivier avec sa spirale de fils noirs nous aspire comme le trou noir dans l’espace sauf qu’il est blanc.

Coco Weave, ce filet cubique, ressemble à mon sous-tapis antidérapant. Non, à un filet de pêcheur avec des huîtres ouvertes dévoilant les lueurs nacrées de l’intérieur.

Que dire de Tarentaise? Un collet de Pierrot?

Clématis nous emporte dans la profondeur de l’océan.

Cercle social a quelque chose de fermé, de tissé serré, comme une corde autour du cou.

Clave nous transporte en Grèce.

Karina est comme une île déserte ou une flaque d’eau dans le désert. .

Les diamants nous incitent à faire des jumping jacks.

Cadena avec ses maillons fins et ovales semble doux et souple.

Perles est comme un gros bracelet de boules d’une poupée.

Quartz ressemble à un dispositif de feux d’artifice ou de balle à carabine.

Le The Bird nest, son nom dit tout de la fragilité et du précieux de l’œuf en devenir.

Twig grid fait penser à un biscuit gaufré et quadrillé de chocolat.

Epluchent ressemble à la pelure sans brisure d’une pomme après avoir passé sous les doigts habiles d’un expert de l’économe (couteau à éplucher).

Garbato et Curvacious s’apparentent aux premiers gribouillis d’enfant.
 
Confection donne un effet 3D. On dirait un bouton sur le dessus d’un pouf.

Lueur d’espoir ravive la devise de Louis XII : « Qui s’y frotte, s’y pique. »[1]

Mazarin ovale positionné à l’horizontale devient l’œil du chat noir.

Avouez que ces miroirs ont quelque chose de majestueux et même de glamour. Lequel, ou lesquels, donnerait du tonus à votre hall d’entrée, votre salon, votre salle à dîner?

Notez que certains modèles sont disponibles dans plusieurs grandeurs.

Références : ItemDecor ; Christopher Guy.com ; l’internaute.com ;

[1] Devise de Louis XII selon linternaute.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone