Des dollars pour votre première maison

Vous jonglez avec l’idée d’acheter votre première maison. Grosse décision à prendre! Des paiements hypothécaires à se taper pour des années et des années. N’empêche : c’est le rêve de votre vie et il n’est pas question de passer à côté. Mais financièrement, le budget est un peu serré!

Êtes-vous au courant  que de l’argent frais tombé du ciel vous pend au bout du nez? Avez-vous déjà entendu parler du Plan d’action économique du Canada? Si la réponse est non, vous passez à côté de quelque chose de gros!

Pour contrer les effets de la récession, Ottawa a instauré le crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation, ce qu’on appelle le CIAPH. Il s’agit d’un crédit d’impôt sur le revenu non remboursable de 5000$ applicable à une maison achetée après le 27 janvier dernier. Si vous êtes admissible, vous bénéficierez dès cette année d’un allègement fiscal pouvant atteindre 750$ au niveau fédéral.   

En ouvrant ses goussets à l’intention des nouveaux propriétaires, déjà soufflés par la mise de fonds, Ottawa veut les aider à payer les frais accessoires à l’achat d’une maison, comme les honoraires de services juridiques et les droits de cession immobilière.

Deuxième coup de pouce du gouvernement fédéral : Ottawa fait passer de 20 000 à 25 000$ par personne la limite des retraits autorisés d’un régime d’accession à la propriété, pour tous les retraits effectués depuis le 27 janvier dernier, à l’intention des nouveaux propriétaires qui puisent dans leur REER afin de s’offrir leur premier logement.    

Si tout cet argent vous intéresse, composez le 1‑800‑O‑Canada ou consultez le site www.arc.gc.ca.

À propos, si j’étais à votre place, j’irais faire un tour sur le site de la Société canadienne d’hypothèque et de logement. L’organisme vous offre un tas de conseils (la façon de calculer les hypothèques par exemple) et d’adresses pour vous aider à vous retrouver dans l’achat d’une maison.

Sans compter qu’elle met à votre disposition une assurance prêt hypothécaire qui vous permet d’acheter une maison avec une mise de fonds d’aussi peu que 5 %, tout en obtenant un taux d’intérêt identique au taux que vous obtiendriez pour une mise de fonds de 20 %.

Si vous achetez une maison écolo, les avantages s’accumulent : un remboursement correspondant à 10 % de la prime d’assurance prêt hypothécaire et une prolongation de la période d’amortissement, sans surprime. Selon les experts de l’organisme fédéral, vous économisez 1688$ sur une hypothèque de 250 000$ avec une mise de fonds de 5 %, amortie sur 35 ans.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone