Le tour du monde dans son corridor

J’ai une amie qui aime voyager mais son budget ne lui permet pas de vivre sa passion aussi souvent qu’elle le voudrait. Dans l’attente de s’envoler vers ses destinations de rêve, elle a décidé de collectionner les cartes postales. Le but: posséder une carte postale de chaque pays. Quel rapport avec la décoration?

C’est que mon amie habite un appartement où peindre n’est pas permis par le propriétaire. Un corridor, plutôt étroit, traverse l’appartement d’un bout à l’autre. Elle voulait égayer les murs blancs et dénudés du corridor. Elle a donc exposé ses dizaines de cartes postales sur les murs du corridor en utilisant du mastic de fixation, souvent appelé gommette bleu.

Source : Orientalist (Wikipedia)

Le corridor de mon amie est devenu une merveille de culture générale. Sans compter les multiples couleurs vives qui animent les murs. Sur le plan des relations humaines, ce corridor long et étroit est devenu un moteur de rapprochement entre les êtres humains par les récits et les conversations que suscite une telle décoration.

J’ai entrevu, dans une émission américaine pour adolescentes (Les Frères Scott), une jolie carte des États-Unis. Tous les états étaient représentés par leur plaque d’immatriculation découpée dans leur forme originale. J’ai trouvé l’idée excellente.

Autre histoire: un père de famille fait beaucoup de déplacements à l’étranger pour son travail. Essayant de faire comprendre sa passion à sa petite fille, il instaure un rituel pour rendre moins pénible l’attente de son retour. De chaque destination il rapporte à sa petite fille un porte-clé. Celle-ci l’accroche à l’endroit exact d’où son papa lui a ramené le porte-clé  sur la carte du monde de sa chambre.

La même petite fille accumule les dessous de verres des différents endroits, bars, restaurants fréquentés par son père. Vous pouvez les admirer en regardant la vitre de la table basse du salon. Les dessous de verre sont collés sur un grand carton fixé sous la table.

Dans une autre télésérie (Gossip Girl), un mur de la cuisine sert de support à des photos évoquant des événements inoubliables.  Exemple: le père s’éloigne des enfants un été durant.  À son retour, il peut voir l’évolution de ses enfants durant son absence et observer les activités de chacun d’entre eux à travers les photos exposées.

Alors, pourquoi ne pas adopter cette formule pour l’amour de votre famille? Surtout si vous avez l’impression de voir vos ados de moins en moins souvent.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone