Je décape de quelle manière?

iStockphoto
iStockphoto

Vous possédez un meuble qui vous est précieux. Pourquoi ne pas refaire sa finition afin d’effacer la trace des années et, pour les petits budgets, pourquoi ne pas prolonger la vie utile de vos meubles en leur donnant un look plus tendance?

Avant d’entreprendre le décapage, vous devez connaître le produit déjà appliqué en guise de finition. Lire le billet : Je décape quoi au juste?

Peu importe la méthode choisie, le décapage s’avère plus facile lorsque vous démontez le meuble en enlevant ses tiroirs, ses pièces mobiles et toute la quincaillerie afin de les traiter séparément.
Plusieurs procédés de décapage sont possibles.  En voici quelques-uns:
Le décapage par ponçage
Le ponçage permet un certain contrôle, par contre différents endroits du meuble vous échapperont. Il vaut donc mieux d’opter pour un décapant chimique.

Si vous avez plusieurs couches de peinture à enlever, la ponceuse à courroie vous sera très utile à cause de son poids et de sa puissance.
Attention, un décapage trop profond peut endommager le bois.

Le décapage par grattage
Cette méthode exige une grande minutie et beaucoup de patience car elle consiste à enlever les couches de finition une par une.  Elle est souvent utilisée lorsque l’on veut atteindre la finition originale du meuble sans pour autant l’enlever.  Elle est très efficace aussi si on veut protéger la patine du bois.

Le décapage par chaleur
On retrouve sur le marché plusieurs outils portatifs qui peuvent enlever les couches de peinture tenaces et les finis de vernis à l’huile. Cette méthode n’est toutefois pas recommandée pour les meubles de placage anciens car la colle animale ne résiste pas à cette chaleur.
Il faut aussi tenir compte des anciennes peintures qui contenaient du plomb. La chaleur risque de provoquer des émanations de plomb.

Le décapage par produit chimique
Un large choix de décapants chimiques, plus ou moins puissants, nous est offert pour différents types de finition.  Ces produits ne présentent pas de dangers pour le bois du moment qu’ils sont utilisés conformément aux directives du fabricant et aux précautions les plus élémentaires:

  • Travaillez toujours dans un endroit bien aéré si vous êtes à l’intérieur.
  • Portez un masque afin d’éviter l’inhalation de vapeurs toxiques.
  • Portez des gants de néoprène, des lunettes de sécurité, de vieux vêtements.
  • Recouvrez le sol d’une bâche de plastique.

Il y a plusieurs années, certains fabricants de produits de décapage ont tenté de mettre sur le marché des décapants ayant une tendance dites écologique, mais leur pauvre rendement conduisait les utilisateurs à retourner aux produits contenant du chlorure de méthylène.

Aujourd’hui, les décapants écologiques sont non seulement très efficaces, mais ils peuvent être utilisés à l’intérieur.

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone