iStockphoto

Je décape quoi au juste?

Vous avez un meuble en bois ou de placage auquel vous désirez redonner une deuxième vie. Vous vous apprêtez à le décaper. Il vous faut d’abord connaître le produit qui compose la finition du meuble afin d’utiliser le solvant approprié.

Vous croyez qu’un simple regard sur le meuble vous révèlera le produit? Ne péchez surtout pas par excès de confiance. Le moyen le plus efficace d’identifier le produit consiste à effectuer un test sur un coin caché du meuble avec différents dissolvants.

Le meuble doté d’une finition huilée est habituellement de couleur naturelle et le ton est mat. L’essence minérale enlèvera le produit de la finition. L’opération exigera probablement un ponçage afin d’éliminer la coloration.

Le meuble avec une finition cirée est aussi de couleur naturelle et d’aspect mat. Plusieurs produits (solvants, dissolvants) peuvent être utilisés: l’essence minérale, l’alcool dénaturé (acétone) ou le diluant à laque.

Le meuble doté d’une finition à la gomme laque – et en bon état – présente une surface luisante et très réfléchissante. S’il n’est pas en bon état, il sera terne, affichera des craquelures et sera parfois même collant. La gomme-laque disparaîtra avec l’alcool dénaturé ou le diluant à laque.

Le meuble affichant une finition à la laque est plus ou moins lustré. Le fini se fendille avec le temps, surtout s’il est exposé à de basses températures. Ce produit s’enlève avec le diluant à laque.

Le meuble avec une finition au vernis pur donne un aspect semblable à la gomme-laque. Ici, l’essence minérale est recommandée.

La finition au vernis polyuréthane est fréquente sur les meubles récents. Son aspect plus ou moins lustré jaunit avec le temps. Seul un décapant chimique peut en venir à bout.

En résumé, l’essence minérale, l’alcool dénaturé, le diluant à laque et le décapant chimique sont les quatre dissolvants utilisés. Ils sont ici placés par ordre de puissance.

Commencez le test par le dissolvant le plus doux (lequel?) puis passez au suivant jusqu’à obtenir une réaction sur le fini du meuble. Utilisez un coton-tige pour l’application du dissolvant et frottez-le sur une surface non apparente du meuble. Frottez ensuite la surface testée avec un linge de coton blanc afin de vérifier si des traces de résidus s’y trouvent.

Il est très important de porter des gants en effectuant le test. Un linge prêt à éponger le moindre dégât doit être à portée de main. Une goutte de solvant ne pardonne pas. Gardez le solvant éloigné de la moindre source de chaleur: cigarette, briquet, barbecue, four, cuisinière, etc. Travaillez toujours dans un endroit bien aéré.

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone