Creux historique pour les maisons individuelles

Les maisons individuelles ont finalement atteint le plancher. La dégringolade est totale. Au fait, descendront-elles encore plus bas?

iStock.com
iStock.com

Le bilan 2015 dressé par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) nous apprend que le nombre de mises en chantier de maisons individuelles dans les grands centres urbains, soit 6 424 unités, constitue un creux historique.

Les logements collectifs, eux, ont progressé à nouveau, quoique de façon plus modeste.

Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec, explique: «Comprendre la dégringolade du marché des maisons individuelles neuves, c’est comprendre l’ascension de celui des appartements. Depuis plus de dix ans au Québec, le vieillissement progressif de la population, les stratégies de densification urbaines, et la recherche de logements plus abordables ont tous motivé une demande et une offre croissante d’appartements. Qu’il se soit agi de copropriétés, de résidences pour personnes âgées ou, comme on l’observe récemment, de logements locatifs traditionnels, l’appartement a supplanté le marché des maisons individuelles. Un contexte qui pourrait renverser la vapeur semble peu probable.»

En décembre 2015, la tendance des mises en chantier en habitation s’est chiffrée à 35 814, comparativement à 35 775 en novembre. En nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, c’est 37 432 en décembre, comparativement à 28 385 en novembre.

À l’échelle nationale, Bob Dugan économiste en chef à la SCHL nous éclaire: «La baisse d’activité observée dans les segments des logements collectifs et des maisons individuelles est à l’origine de la diminution de la tendance des mises en chantier d’habitations en décembre. Le niveau annuel des mises en chantier d’habitations enregistré en 2015 a augmenté par rapport à celui de 2014, en raison surtout du marché des copropriétés de Toronto. Si les mises en chantier de copropriétés étaient demeurées stables à Toronto en 2015, le niveau des mises en chantier enregistré à l’échelle nationale aurait diminué d’une année sur l’autre.»

Les tableaux de données sont disponibles ici Données provisoires sur les mises en chantier pour l’ensemble du Canada.

Photo: iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone