Deux crédits d’impôt pour vous

En cette période de déclaration sur le revenu, deux crédits d’impôt remboursables sont offerts par le gouvernement du Québec afin de vous aider à amortir les coûts des rénovations effectuées à votre résidence.

iStockPhoto LP
iStockPhoto LP

Le premier est le crédit d’impôt ÉCORÉNOV.

Le crédit est destiné aux particuliers qui confient à un entrepreneur qualifié la réalisation de leurs travaux de rénovation résidentielle écoresponsable. Les travaux peuvent être exécutés à la résidence principale ou au chalet en vertu d’une entente conclue entre le 7 octobre 2013 et le 1er novembre 2014.

Les travaux susceptibles de donner droit à ce crédit doivent avoir un impact direct et positif sur le plan énergétique ou environnemental, en plus de répondre aux normes reconnues par le formulaire d’attestation de conformité de biens à des normes écoresponsables.

Voici une liste non exhaustive des travaux écoresponsables reconnus :
–      Travaux sur l’enveloppe extérieure de l’habitation
o   Travaux sur l’isolation (toit, murs extérieurs, fondations, etc.)
o   Travaux étanchéisation à l’air et à l’eau
o   Installation de portes et fenêtres

–      Travaux au système mécanique de la résidence
o   Système de chauffage
o   Système de climatisation
o   Chauffe-eau
o   Système de ventilation

–      Travaux sur la conservation et la qualité de l’eau

–      Travaux sur la qualité des sols

Ce crédit donne droit à 20% des dépenses admissibles, dépensant 2500$ et pour un maximum de 10 000$ par résidence admissible.

Le deuxième est le crédit d’impôt LOGIRÉNOV.

Il s’adresse à tout propriétaire ou copropriétaire qui fait exécuter des travaux par un entrepreneur qualifié soit pour rénover, agrandir ou adapter sa résidence principale en vertu d’une entente conclue entre le 24 avril 2014 et le 1er juillet 2015.

La liste des travaux admissibles dépasse celle des travaux écoresponsables. Exemples:
–      Remise en état d’un plancher (sablage et vernissage)
–      Peinture du revêtement extérieur de la résidence
–      Réorganisation de pièces (abattage de mur ou ajout de cloisons)

Attention! Aucune construction attenante à la résidence individuelle ne sera considérée admissible sauf pour un garage ou un abri d’auto attenant. Dans le cas d’une copropriété, toutes les parties communes, le gros œuvre (toiture, murs extérieurs, etc.) et tout système central de chauffage, de climatisation ou de canalisation ne seront considérés comme admissibles.

Ce crédit donne droit à 20% des dépenses admissibles, dépensant 3000$ et pour un maximum de 2 500$ par résidence admissible.
Pour plus d’infos, consultez de Revenu Québec.

photo: iStockphoto

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone