Cours pour propriétaires et copropriétaires

Il échappe à plusieurs propriétaires et copropriétaires, semble-t-il. Pourtant, il est dans leur intérêt de connaître son existence. Il s’agit du Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs. Pour y pallier, des cours seront donnés à partir de l’automne.

iStock
iStock

«Plusieurs propriétaires ont vu des garanties leur passer sous le nez, depuis l’entrée en vigueur du Règlement sur le Plan de garantie en 1999, soit parce qu’ils n’en connaissaient que peu de choses, soit parce qu’ils en ignoraient carrément l’existence », explique Yves Joli-Coeur, avocat et secrétaire général du Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ).

Administré par l’organisme Garantie GCR, le plan de garantie sera expliqué de fond en comble au cours d’une formation qui sera donnée par l’organisme Engagement pour la qualité des édifices résidentiels (EQUER).

L’invitation à suivre la formation est lancée aux propriétaires de maisons, aux syndicats de copropriétaires, aux gestionnaires de copropriété et aux futurs copropriétaires.

«La formation permettra d’acquérir des connaissances générales à propos de cette garantie, et expliquera aux participants comment s’y référer, au besoin, selon la situation à laquelle ils devront faire face », précise Jean Dion, cofondateur d’EQUER et ex-président de l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC).

Le RGCQ fait remarquer  que les copropriétaires  composent avec deux niveaux de garantie. «Le premier s’adresse aux syndicats de copropriétaires, qui doivent procéder à la réception des parties communes de leur immeuble. Quant au second, il concerne les copropriétaires dont l’unité comporterait possiblement des problèmes de construction», précise le communiqué de presse.

Le RGCQ rappelle que le Règlement du Plan de garantie a prévu une enveloppe budgétaire pour soutenir des initiatives comme celles proposées par EQUER. «Depuis le 1er janvier 2015, un montant de 20 $ est perçu pour chaque unité accréditée au Plan de garantie. Cet argent, placé sous la gouverne de la RBQ, tarde à être investi pour soutenir des initiatives comme celles d’EQUER» lit-on dans le communiqué.

Les dates devraient être connues bientôt.

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *