iStock

Copropriété : y penser deux fois!

C’est la ruée vers les copropriétés. Ce mode d’habitation n’a jamais été aussi populaire. Il vous tente peut-être? Voici des questions à vous poser avant de vous lancer dans les recherches.

Vous devez vous montrer le plus honnête possible envers vous-même en sachant exactement pourquoi vous songez à une copropriété. Vous voulez moins de responsabilités? Vous aimeriez troquer la solitude de votre maison pour une vie collective en copropriété? Les années passent et vous sentez vos forces vous quitter? Vous êtes à un stade de la vie où vous préférez affronter les imprévus en équipe plutôt que seul ou en couple? Il est plus avantageux financièrement pour vous de laisser votre maison pour une copropriété? Étant locataire, vous voulez posséder un actif financier le plus vite possible? Plus les réponses à ces questions seront claires et franches, plus les recherches seront fructueuses et de courte durée, si jamais vous vous lancez vraiment.

Une copropriété, c’est une maison, mais sans les problèmes et les responsabilités. C’est du moins ce que l’on croit. Ce n’est pas tout à fait exact. C’est vrai que vous n’aurez plus à effectuer les travaux vous-mêmes ou à vous casser la tête pour trouver un professionnel de la rénovation.

Reste que vous ne pourrez pas échapper à votre part des responsabilités en tant que membre du syndicat des copropriétaires. Vous devrez participer aux réunions et voter sur différentes décisions à prendre. C’est à considérer.

La vie en copropriété exige une grande capacité d’adaptation, une attitude à la conciliation et beaucoup de patience. Le compromis est souvent réclamé. Si vous avez une tendance à la rigidité, vous devrez y penser deux fois avant de faire le saut. Des copropriétaires ont déjà été poursuivis en justice pour non-conformité aux règlements. Vous seul savez si vous avez le tempérament pour être copropriétaire.

Même si vous savez que la superficie d’habitation diminuera considérablement en échangeant votre maison pour une copropriété, jusqu’où êtes-vous prêt à aller? Il serait bon de faire un inventaire honnête de vos besoins.

Soyez prêt à financer des services que vous n’utiliserez jamais. En revanche, d’autres vont contribuer financièrement aux services dont vous bénéficierez sans jamais les utiliser. C’est l’un des principes de la copropriété.

iStock
iStock

Ce sera une copropriété divise ou indivise? La différence est importante. Aimeriez-vous habiter un édifice, un immeuble en rangée, un plex ou toute autre variante de copropriété? De plus, certaines copropriétés se vendent avec le terrain sur lesquels elles sont construites.

Si la copropriété est si en demande, c’est que la qualité de vie est généralement excellente. Les gens sont satisfaits. Sinon, elle ne serait pas aussi populaire. D’autant plus que ce mode d’habitation s’est diversifié au fil des années.

Mais il est dans votre intérêt de savoir exactement ce que vous désirez avant de vous lancer dans les recherches. Et de savoir ce que vous pouvez tolérer et ne pas tolérer. En copropriété, on perd une petite partie de son indépendance. Toutes les décisions se prennent en groupe. Il faut en être conscient.

 

Photo: iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *