Pour ou contre l’orange?

Le lendemain de la rédaction de mon billet Orange fraîcheur,  joie de vivre, ma mère m’accueillait chez elle à Trois-Rivières. Elle trépignait d’impatience de m’apprendre les nouvelles du coin. Et l’une d’entre elles n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd.
-Loblaw’s est devenu Provigo, s’est-elle exclamée à propos du supermarché, et ils ont tout réaménagé. C’est vraiment beau. Tout est orange et noir.
-Orange? ai-je dit.
-Oui, beaucoup d’orange avec du noir. Ton frère dit que l’orange creuse l’appétit.

Ma conjointe de son côté dit que l’orange aide à la digestion. C’est pourquoi cette couleur chaude a sa place dans une salle à manger.

iStockphoto
iStockphoto

Remarquez que c’est une affaire de goût. Hier soir, la fille de ma conjointe me décrivait l’intérieur d’un resto de Montréal de réputation internationale: «Je ne peux pas croire que le resto ait gagné des prix, a-t-elle protesté, la déco est kitsch. Il y a de l’orange partout. On se croirait dans les années 80.» Elle confirmait les propos d’une fille qui m’avait dit: «L’orange? C’est une couleur du temps de nos oncles et de nos tantes.»

On dit que l’orange effectue un retour en douceur sur le marché de la décoration. Pauvres filles!

Récemment, je me demandais pourquoi j’aimais tant la ligne bleue du métro de Montréal, celle qui relie l’est et l’ouest au centre de l’île. Je l’ai découvert : c’est parce que la déco de nombreuses stations affiche de l’orange et du rouge. Du moins, le segment reliant la station Université de Montréal à celle de Fabre.

J’avoue, j’aime l’orange. Celui tirant sur le rouge. C’est toujours agréable de voir les reflets oranger d’un feu de cheminée sur la pierre du manteau ou sur le sol. Pour répandre la chaleur et la gaieté, l’orange n’a pas son pareil. Ce n’est pas une coïncidence si cette couleur revient si souvent dans la décoration ethnique: turque, indienne, cubaine.

Il faut savoir doser par contre.

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone