Construisons une terrasse!

Fréquentée sur une base régulière durant la saison estivale, la terrasse est pratiquement devenue une pièce au même titre que la salle de séjour ou la salle de jeu. Elle est largement considérée comme un espace de vie, même au printemps et à l’automne lorsqu’il fait beau et doux.

Si vous envisagez de doter votre propriété d’une terrasse, ou de la transformer, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) vous donne des conseils avant d’entreprendre la construction et l’aménagement. Les voici en version intégrale:

«Si la terrasse peut être située à différents endroits, son emplacement dépend d’abord du règlement municipal d’urbanisme. La plupart des villes n’autorisent la construction d’un balcon ou d’une terrasse que dans la cour latérale ou arrière de la maison. La hauteur et la superficie autorisées peuvent également faire l’objet d’une réglementation municipale.

«Il est suggéré de déterminer le taux d’ensoleillement désiré. L’orientation, les constructions voisines et les arbres de grande hauteur sont des facteurs à considérer afin d’avoir une terrasse ensoleillée ou au contraire plus ombragée.

iStockphoto
iStockphoto

«Il existe plusieurs styles de terrasse, dont la rectangulaire, celle à paliers multiples ou en forme de « L ». Une succession de paliers permettra d’intégrer plus efficacement une terrasse à l’aménagement paysager d’une propriété, tout en éliminant la nécessité de poser des garde-corps, à condition bien sûr que ces paliers soient à moins de 0,6 mètre (2 pieds) du sol.

«Pour le plancher de la terrasse, plusieurs matériaux peuvent être utilisés. Si le propriétaire ne souhaite pas avoir à faire un entretien régulier de sa terrasse, une surface en plastique recyclé peut s’avérer être une option intéressante. Toutefois, il faut savoir que si la terrasse est fortement exposée au soleil, le plastique recyclé devient plus chaud que le bois.

«Quant au bois, il représente une option moins coûteuse, mais qui nécessitera plus d’entretien au fil des ans que le plastique recyclé. Les propriétaires doivent aussi savoir qu’il n’est pas recommandé de teindre la terrasse la première année.

«Finalement, il est important de choisir le bon dispositif de fixation selon le matériau de construction utilisé. Il existe notamment des vis à bois traité, des vis pour le cèdre, des attaches galvanisées et des clous traités.

«Il est important de rappeler que des sommes supplémentaires devront être déboursées pour la construction de l’escalier, de même que du garde-corps pour lequel une multitude de choix s’imposent.

«Les propriétaires doivent aussi avoir en tête que des travaux de terrassement pourraient s’avérer nécessaires si la machinerie requise pour les travaux de construction de la terrasse cause des dommages à l’aménagement paysager.»

Pour plus d’infos, sachez que le magazine Protégez-vous traite de la construction d’une terrasse dans sa dernière édition. Coût, matériaux, travaux d’installation, avantages et inconvénients, entretien. Les experts vous aident à dresser la liste des questions à poser si jamais vous embauchez un professionnel.

Sinon, nous vous recommandons les ouvrages suivants:

Construire sa terrasse en bois, Wilfried Andres, Eyrolles, 2010, 144 pages

Patios, terrasses et jardins de toit, collectif, Éditions de Lodi, 2014, 490 pages

Patios & Walkways, Idea Book, Peter Jeswald, Taunton Press, 2008, 185 pages

The complete Guide to patios, 3édition, Black and Decker, Editors of Cool Springs Press, 2014, 240 pages

Photo : iStockphoto Yvan Dube

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone