Comment gérer le chauffage d’un logement

Est-ce que le début de la saison froide causerait desfrictions entre propriétaires et locataires? Locataire de longue date, je n’aijamais eu à m’entretenir avec l’un de mes propriétaires au sujet du chauffage. Maisil semblerait que ce soit le cas pour plusieurs car la Régie du logement vientde diffuser un communiqué de presse pour rappeler les « règles »régissant le chauffage d’un logement. Celle-là, je ne l’ai pas vu venir!

Voici les règles énoncées par la Régie sous forme dequestionnaire.

À quelle date le chauffage doit-il être mis en marche ?
Il n’existe aucune date précise à laquelle le chauffage doit débuter. Lorsquele bail indique que le chauffage du logement est à la charge du propriétaire,celui-ci est tenu, par la loi, d’assurer à son locataire une températureambiante adéquate, quelle que soit la période de l’année.

De même, lorsque les coûts de chauffage sont assumés par lelocataire, le propriétaire doit assurer le bon fonctionnement du système dechauffage. Le locataire doit, par ailleurs, maintenir une températuresuffisante afin d’éviter tout dommage au logement.

À quelle température le chauffage doit-il être maintenu ?
Le propriétaire doit maintenir le logement en bon état d’habitabilité. Ainsi,lorsqu’il fait froid, en principe, un logement doit être chauffé à 21 degrésCelsius (70°F).

Le locataire, quant à lui, doit veiller à ne pas surchaufferson logement et à utiliser les appareils de chauffage adéquatement. Il ne fautpas laisser les fenêtres ouvertes durant plusieurs heures, mais il est possibled’aérer une pièce quelques minutes.

Que faire lorsqu’un problème se présente?
En cas de panne, ou si la température ambiante du logement devient une sourced’inconfort, le locataire doit informer le propriétaire. Ce dernier doit réagirpromptement pour régler le problème. Toutefois, si la situation persiste, lelocataire serait avisé de noter les températures, intérieure et extérieure, àheures fixes, pendant quelques jours.

À l’intérieur, la température se mesure au centre de chaquepièce, à un mètre du sol. Un témoin fiable peut aussi aider à constituer unepreuve, notamment si l’on prévoit exercer des recours devant le tribunal de laRégie du logement.

Une fiche-conseil intitulée « Problèmes de chauffage »est disponible à www.rdl.gouv.qc.ca

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone