Cinq trucs pour payer votre prêt hypothécaire plus rapidement

Une propriété est un achat important dont le paiement s’étale généralement sur une longue période. Par contre, certains choix plus accessibles peuvent contribuer à vous faire économiser des intérêts et accélérer le remboursement intégral du prêt hypothécaire. Voici cinq trucs pour les prêts hypothécaires de la Banque Nationale.

iStockphoto
iStockphoto
  1. Augmenter la fréquence des versements

Cette première option est souvent considérée comme la plus facile à intégrer dans un budget. Il s’agit simplement d’opter pour une fréquence de versement aux deux semaines ou hebdomadaire. Pourquoi ne pas faire coïncider le dépôt de votre salaire avec votre versement hypothécaire?

En diminuant la durée de la période de remboursement du prêt hypothécaire (l’amortissement), le capital à rembourser s’en trouve réduit plus rapidement et donc les intérêts s’appliquent sur des montants moindres.

Le tableau suivant présente un prêt hypothécaire hypothétique d’une valeur de 200 000 $, à un taux de 5 % et dont l’amortissement initial est de 300 mois (25 ans)[1].

Montant du versement

Amortissement total

Intérêts payés

Économie d’intérêts

Paiement mensuel

(12 fois par année)

1 163,21 $

25 ans

148 962,99 $

Paiement accéléré aux deux semaines

(26 fois par année)

581,60 $

21 ans et 6 mois

124 094,84 $

24 868,15 $

Paiement accéléré hebdomadaire

(52 fois par année)

290,80 $

21 ans et 5 mois

123 822,54 $

25 140,45 $

Le tableau ci-dessus est un exemple qui démontre les calculs d’intérêts en supposant que le taux demeure inchangé pour toute la durée du prêt.

La fréquence accélérée des versements représente donc une économie totale d’environ 25 000 $ et une réduction d’environ trois ans et demi de la durée d’amortissement!

  1. Effectuer un paiement additionnel

Lors d’une augmentation de salaire, de la fin du paiement d’une dette ou de toute autre occasion où votre budget devient plus flexible, pourquoi ne pas effectuer un paiement additionnel lors de votre versement régulier?

En effet, vous avez la possibilité d’effectuer, à la date de chaque versement, un paiement en capital additionnel. Ce montant diminue directement le capital de votre prêt et ne peut dépasser le montant du versement régulier (capital et intérêts).

  1. Augmenter le montant de vos versements

Votre budget connaît des changements importants à la hausse? Chaque année, vous pouvez augmenter le versement régulier de votre hypothèque au moyen d’un montant additionnel ne dépassant pas le versement en début de terme.

Cette opération ne peut être effectuée qu’une fois par année civile et il est important de s’assurer de pouvoir suivre cette cadence, car une fois modifié, vous devrez conserver ce nouveau montant de versement (pour le reste du terme). Lorsque votre terme est échu, vous pouvez évidemment revenir au montant de versement initial.

  1. Acompte en capital

Vous avez reçu un remboursement d’impôt, un héritage, une prestation d’assurance, un gain à la loterie ou toute autre somme importante? Pourquoi ne pas en profiter pour effectuer un acompte en capital sur votre prêt hypothécaire?

Si votre prêt est fermé, vous pouvez rembourser, en tout temps au cours de chaque année civile, un maximum de 10 % du capital emprunté. Ce remboursement peut être effectué en un ou plusieurs paiements au cours de l’année[2].

Lorsque votre terme est échu, vous pouvez évidemment rembourser toutes les sommes que vous souhaitez avant le début du nouveau terme (renouvellement du prêt).

La Banque Nationale vous offre donc la possibilité à la fois de faire un acompte en capital et d’augmenter le montant des versements.

  1. Opter pour le Tout-En-UnMD,[3]

Le Tout-En-UnMD est une solution de financement qui permet de profiter de flexibilité dans le choix du montant et de la fréquence des versements.

Le Tout-En-UnMD propose une façon intéressante de gérer vos finances. Il permet d’utiliser la valeur nette de votre propriété offerte en garantie et d’accéder au capital remboursé en tout temps pour concrétiser vos projets sans avoir à effectuer de demandes supplémentaires de crédit.

Vous pouvez donc regrouper tous vos besoins de financement tout en accédant à vos fonds en tout temps. Ce concept multicomptes vous permettrait d’avoir une vision globale de votre situation financière et de suivre vos projets séparément.

À votre portée!

Bref, plusieurs moyens simples sont à votre portée pour diminuer la durée de l’amortissement de votre prêt hypothécaire.

Vous souhaitez en savoir plus? Communiquez avec le directeur développement hypothécaire dédié à votre bureau.

[1] Les données présentées dans cet exemple ne le sont qu’à titre illustratif uniquement et ne créent aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale.

[2] Les intérêts accumulés sont comptabilisés si le ou les paiements ne sont pas effectués à la date du versement régulier.

MD Tout-En-Un Banque Nationale est une marque déposée de la Banque Nationale.

[3] Financement octroyé sous réserve de l’approbation de crédit de la Banque Nationale. Un montant maximum équivalent à 65 % de la valeur de la propriété peut être octroyé sous forme de marge de crédit, alors que le reste du financement doit être sous forme de prêt hypothécaire. Par exemple, si la valeur de la propriété est de 100 000 $ et que le client dispose d’une mise de fonds de 20 000 $ (soit le minimum requis de 20 % de la valeur de la propriété), la limite autorisée du Tout-En-Un pourra être de 80 000 $. Par contre, de ce 80 000 $, un maximum de 65 000 $ sera sous forme de marge de crédit et la différence, soit 15 000 $, sous forme de prêt hypothécaire.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone