Chalets flottants en Thaïlande

Les glaciers fondent, le niveau d’eau augmente partout sur la planète, des villages entiers et des îles seront engloutis. La faculté d’adaptation de l’être humain étant grande, architectes et promoteurs sont déjà à l’œuvre pour concevoir des bâtiments flottants. Aux Pays-Bas en particulier où le quart du territoire est situé au-dessous du niveau de la mer.

Si la sensation d’habiter une propriété flottant sur l’eau pique votre curiosité, vous n’avez pas à attendre l’éclosion du génie des architectes. 

À 200 kilomètres environ au nord-ouest de Bangkok, trois chalets flottent sur les eaux de la rivière Kwai. Un nom qui n’est pas étranger à nos oreilles, surtout celles des baby boomers.

Il s’agit en effet de la rivière au-dessus de laquelle s’élève le fameux pont du même nom qui a fait l’objet d’un best-seller et d’un film dans les années 50 : Le pont de la rivière Kwai, dans lequel jouait Alec Guinness. C’est dans ce film qu’on avait procédé à l’explosion réelle d’un pont pour la scène finale.

En toile de fond se profilent les conditions misérables dans lesquelles les Japonais faisaient travailler les soldats alliés prisonniers durant la Deuxième Guerre mondiale. L’objectif : construire une ligne de chemin de fer de 415 kilomètres de long entre la Thaïlande et la Birmanie. Des dizaines de milliers de travailleurs sont morts de faiblesse. D’où l’expression « Le chemin de fer de la mort ».   

Revenons à nos chalets flottants, appelés « Jungle Rafts ». On s’y rend en bateau, un trajet de 45 minutes à travers la jungle. Suffirait d’un peu de vapeur au-dessus de l’eau et on se croira peut-être dans une scène d’Apocalypse Now où un militaire américain remonte un fleuve en pleine jungle pour exécuter un contrat.

Les chalets flottants reposent sur des radeaux en bambou. Tous les matériaux utilisés pour leur construction sont naturels. Pas d’électricité, juste des lampes à pétrole. Brrrr! Pas de télé non plus.

Le confort est au rendez-vous par contre. Salle de bain privée, balcon à l’arrière, hamac. La partie hôtelière renferme restaurant, bar, spectacle de danse, spa et sauna.     

À la fin novembre se déroule le Festival du pont et de la rivière Kwai qui dure une dizaine de jours.

Info : http://www.bamboo-tour.com/hotjungleraftfr.htm

Pour les photos, le site Trekearth propose des photos magnifiques.

(Photo des chalets:Trekearth)

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone