Les punaises de lit : ces passagers clandestins

iStockphoto
iStockphoto

Si vous êtes comme moi, vous n’avez qu’à lire le mot punaise et déjà vous avez des démangeaisons. Et quand on précise punaise de lit, c’est encore pire! On préfère ne pas y penser. Pourtant, avec un peu de prévention on peut s’éviter bien des soucis.

Sachez que la punaise de lit adulte ressemble à un pépin de pomme. Elle est un oiseau de nuit, bien qu’elle ne vole pas, ni ne saute d’ailleurs. Dans la journée, elle reste discrète, bien lovée dans les coutures du matelas ou du sommier, endroits qu’elle affectionne. La nuit venue, elle aime s’ébattre sur les corps et en profite pour les piquer et se nourrir de leur sang. Elle a peut-être des ancêtres provenant de Transylvanie!
Comment peut-elle s’introduire dans nos humbles demeures? Eh bien…

Vous prévoyez un séjour  à l’hôtel dans un pays à la température plus clémente? N’amorcez pas le branle-bas de combat immédiatement. Il y a de bonnes chances qu’il n’y ait pas de conséquences fâcheuses à cette escapade.

Toutefois, par prudence, portez attention à la présence ou non de piqûres sur votre corps. Il n’y en a pas? Vous n’avez pas de crainte particulière concernant des passagers clandestins qui voyageraient dans vos valises! Vous n’avez probablement pas à vous inquiéter. Mais si vous constatez des traces de piqûres sur vous ou que vous ressentiez une certaine inquiétude concernant les endroits fréquentés en lien avec une éventuelle infestation,  il serait sans doute avisé de souscrire à quelques mesures préventives.

Il est recommandé de déposer les vêtements contenus dans les valises dans des sacs de plastique que vous fermerez hermétiquement, et ce, avant même de les introduire dans la maison. Vous les glisserez ensuite directement à l’intérieur de la sécheuse et jetterez le sac dans une poubelle extérieure. Ajustez la sécheuse à la température la plus élevée et poursuivez le culbutage pendant un minimum de 30 minutes.

Concernant la valise, vous devrez y passer l’aspirateur avec soin. Par la suite, jetez le sac de l’appareil à l’extérieur. Si votre aspirateur n’utilise pas de sac, videz-le, à l’extérieur également, et nettoyez votre appareil avant de le ranger.

Rien de bien compliqué finalement. Et tellement moins pénible que d’être envahi par des bestioles.

Pour de plus amples renseignements, consultez le site de Santé-Montréal. Vous y trouverez, entre autres, les précautions à prendre lorsque vous utilisez des matelas ou meubles rembourrés usagés.

Source : Santé Montréal

Source photo : istockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone