Ces étudiants qui rêvent d’une maison

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Pour l’avoir vécue, la première année passée dans un logement, loin du domicile familial, à un âge aussi jeune que 17 ou 18 ans en raison de la poursuite d’études supérieures, est une expérience qu’on n’oublie pas. On collectionne les pépins et les imprévus.

Si l’expérience vous a échappé, lisez Paul en appartement de l’auteur de bandes dessinées Michel Rabagliati. L’histoire de Paul et de Lucie est plutôt représentative.

Une longue cohabitation débouche souvent sur un rêve: celui de posséder sa maison un jour. Un sondage de BMO révèle que «68% des étudiants finissants croient que leur diplôme les mènera vers un emploi qui leur permettra d’acheter une propriété.»

De plus, «les étudiants finissants améliorent de près de deux ans leur horizon pour l’achat d’une maison, prévoyant qu’il leur faudra 9,1 ans après avoir obtenu leur diplôme pour acheter une propriété.»

Il faut donc faire preuve de patience. D’ici là, le Groupe CSA rappelle aux étudiants de ne pas négliger la sécurité dans la manipulation des appareils électriques.  Voici quelques conseils :

  • Utilisez des appareils de fabricants connus et portant une marque de certification : lorsqu’un appareil ne possède ni marque universelle ni marque de commerce, il peut s’agir d’un produit de contrefaçon, susceptible d’entraîner de graves problèmes de sécurité. Les fabricants de produits de marque veulent que vous sachiez qui a fabriqué vos appareils. Vérifiez la présence d’une marque de certification sur vos appareils électriques afin de vous assurer qu’ils sont conformes aux normes de performance et de sécurité en vigueur.
  • Assurez-vous de la présence d’un détecteur de fumée et d’un avertisseur de monoxyde de carbone en bon état de fonctionnement : le monoxyde de carbone est un gaz mortel inodore et incolore ; un détecteur de monoxyde de carbone peut donc vous sauver la vie.
  • Assurez-vous de la présence d’un détecteur de fumée et d’un avertisseur de monoxyde de carbone en bon état de fonctionnement dans votre chambre. Vérifiez la présence d’une marque de certification pour garantir qu’ils ont été testés selon les normes de sécurité et de performance en vigueur.
  • Utilisez vos appareils électriques avec précautions : si vous utilisez de petits appareils électriques, comme un four à micro-ondes, une cafetière ou un chauffe-plat dans votre dortoir, veillez à bien suivre les consignes du fabricant. Ne laissez jamais ces appareils en marche sans surveillance et veillez à tenir tout matériau inflammable à distance des appareils de cuisson et de chauffage.
  • Ne surchargez pas vos rallonges électriques ou vos prises de courant : lorsque vous n’avez pas beaucoup de prises de courant à votre disposition, il peut être tentant de laisser votre ordinateur portable, votre console de jeu, votre système audiovisuel et votre four à micro-ondes tous branchés sur la même rallonge, mais cela peut surcharger le circuit et créer un risque d’incendie.
  • Assurez-vous que vos rallonges électriques ont une capacité suffisante pour les appareils que vous prévoyez d’y brancher. Si une rallonge électrique ou une fiche devient chaude lorsqu’elle est branchée, il est possible qu’elle soit surchargée. Des installations semi-permanentes ne doivent pas utiliser de rallonges électriques.

Photo : iStockphoto LP

Références :
Paul en appartement, Michel Rabagliati, éditions La Pastèque, 2004
Groupe CSA, autres conseils pratiques et clips vidéo CSA
Groupe CSA: Liste des produits certifiés (pour confirmer la certification du Groupe CSA pour un produit)

Communiqué de presse BMO

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone