Archives pour la catégorie Rénovation

iStock

On rénove quoi?

On rénove pour plus d’espace ou plus de confort. On rénove aussi dans la perspective de vendre sa propriété  rapidement tout en obtenant le prix désiré. Hors de question de rénover à l’aveuglette. Suivez le guide.

  • Il est risqué de courir à plat ventre pour réaliser des travaux majeurs en vue d’une vente rapide. Un gâchis vous attend probablement. Des travaux de quelques centaines ou milliers de dollars feront l’affaire.
  • Revisitez tous les coins et recoins de votre maison et détectez les défectuosités. Vous aurez l’air de quoi si vous négligez de le faire et que le futur acheteur revient accompagné d’un inspecteur en bâtiment? Négliger un tour d’inspection n’est pas la meilleure chose à faire. Et puis, vous aurez beau vendre votre propriété au prix désiré, si le futur propriétaire vous traîne devant les tribunaux pour vices cachés, non seulement vous risquez de voir votre profit fondre au soleil, mais votre qualité de vie en souffrira.
  • Faites face à votre maison et mettez-vous à la place de l’acheteur. La façade est-elle attrayante? La porte d’entrée est-elle impeccable? Une façade négligée signifie propriétaire négligent dans la tête du futur acheteur.
  • Faites le tour de votre propriété à l’extérieur et essayez d’imaginer ce qui risque de déplaire et tentez d’y remédier. Exemple : vous habitez dans un quartier bruyant à cause de la circulation. Informez-vous du coût de l’érection d’un mur végétal ou en matière solide afin d’atténuer le bruit.

Continuer la lecture

Victimes d’un entrepreneur itinérant?

Des nouvelles fraîches de l’Office de protection du consommateur (OPC) en ce qui a trait au commerce itinérant.

Si vous avez signé un contrat avec les entreprises itinérantes Toitures et fenêtres Optimum (9287-2720 Québec inc.) de Longueuil, et Portes et fenêtres Doco (9263-5531 Québec inc.) de Montréal, et que vous avez des réclamations à faire, il est toujours temps de vous renflouer à même le cautionnement déposé par les deux commerçants, rappelle l’OPC.

Les bureaux de Toitures et fenêtres Optimum, spécialisée en réfection de toitures et en portes et fenêtres, étaient situés au 700, boulevard Curé-Poirier Ouest, à Longueuil. L’entreprise a disparu du radar vers le 3 novembre 2016. Elle possédait un permis de commerçant itinérant de l’OPC et avait fourni un cautionnement de 12 500$, comme l’exige la loi.

Les bureaux de Portes et fenêtres Doco se trouvaient  au 6309, rue Sherbrooke Est, à Montréal.  L’entreprise aurait fermé ses portes autour du 31 mars 2016. Titulaire d’un permis également, l’entreprise avait fourni un cautionnement de 25 000$.

iStock
iStock

Si vous avez des réclamations à faire à l’une des deux entreprises, il suffit de passer par le site Web de l’OPC où la démarche à suivre est indiquée.

Par ailleurs, Continuer la lecture

iStock

La pose des moulures

Votre budget ne vous permet pas de renouveler votre décoration. Avez-vous songé aux moulures? Peu coûteuses, faciles à installer, elles peuvent changer le look d’une pièce du tout au tout. Voici quelques trucs.

  • Il existe toute une variété de moulures décoratives, sans compter les essences de bois. Prenez le temps de bien vous informer auprès des marchands, sur Internet ou à la bibliothèque du coin.
  • Pour l’installation d’une plinthe au plancher, prenez le temps de repérer tous les montants derrière le mur et marquez-les à votre façon. C’est là qu’aura lieu le clouage de la plinthe et que les moulures se colleront les unes contre les autres.
  • Vous devez enlever une ancienne moulure? Avec un instrument plat, écartez la moulure du mur en glissant l’instrument entre le montant et la plinthe.
  • Repérez les endroits où le plancher est inégal avant la pose des moulures pour éviter de mauvaises surprises en cours de route.

Continuer la lecture

iStock

Une fenêtre le temps d’un hiver

L’une de vos fenêtres est en mauvais état. Pour une raison quelconque, vous n’avez pas pu la remplacer avant l’arrivée de la saison froide. Nous avons des trucs pour vous permettre de limiter les dégâts ou d’empêcher la facture du chauffage de bondir.

  • Le coupe-froid est l’élément central pour contrer le transfert de chaleur. Il doit être en bon état.
  • Nettoyez toute les parties de la fenêtre avec un pinceau ou un aspirateur. Cela peut faire une petite différence.
  • Si le produit de calfeutrage se brise au contact d’un tournevis ou tout autre outil, c’est qu’il faut le changer.
  • Les pellicules de plastique peuvent réduire le transfert de chaleur jusqu’à 50%. Elles se fixent à l’intérieur, à la grandeur du vitrage et leur installation est à la portée de toutes et de tous.
  • Les joints en mousse autocollante s’usent peut-être rapidement, mais le temps d’un hiver, ils feront l’affaire.
  • Il se vend des coupe-bise qui se posent à l’extérieur de la fenêtre par temps doux.

Continuer la lecture