Archives pour la catégorie Rénovation

iStock

La pose des moulures

Votre budget ne vous permet pas de renouveler votre décoration. Avez-vous songé aux moulures? Peu coûteuses, faciles à installer, elles peuvent changer le look d’une pièce du tout au tout. Voici quelques trucs.

  • Il existe toute une variété de moulures décoratives, sans compter les essences de bois. Prenez le temps de bien vous informer auprès des marchands, sur Internet ou à la bibliothèque du coin.
  • Pour l’installation d’une plinthe au plancher, prenez le temps de repérer tous les montants derrière le mur et marquez-les à votre façon. C’est là qu’aura lieu le clouage de la plinthe et que les moulures se colleront les unes contre les autres.
  • Vous devez enlever une ancienne moulure? Avec un instrument plat, écartez la moulure du mur en glissant l’instrument entre le montant et la plinthe.
  • Repérez les endroits où le plancher est inégal avant la pose des moulures pour éviter de mauvaises surprises en cours de route.

Continuer la lecture

iStock

Une fenêtre le temps d’un hiver

L’une de vos fenêtres est en mauvais état. Pour une raison quelconque, vous n’avez pas pu la remplacer avant l’arrivée de la saison froide. Nous avons des trucs pour vous permettre de limiter les dégâts ou d’empêcher la facture du chauffage de bondir.

  • Le coupe-froid est l’élément central pour contrer le transfert de chaleur. Il doit être en bon état.
  • Nettoyez toute les parties de la fenêtre avec un pinceau ou un aspirateur. Cela peut faire une petite différence.
  • Si le produit de calfeutrage se brise au contact d’un tournevis ou tout autre outil, c’est qu’il faut le changer.
  • Les pellicules de plastique peuvent réduire le transfert de chaleur jusqu’à 50%. Elles se fixent à l’intérieur, à la grandeur du vitrage et leur installation est à la portée de toutes et de tous.
  • Les joints en mousse autocollante s’usent peut-être rapidement, mais le temps d’un hiver, ils feront l’affaire.
  • Il se vend des coupe-bise qui se posent à l’extérieur de la fenêtre par temps doux.

Continuer la lecture

iStock

Une toiture en bardeaux de bois

Voici une occasion en or de procéder à des rénovations écologiques, surtout si vous aimez le bois et que la toiture de votre maison est en fin de vie. Les Publications du Québec annoncent la parution du premier guide québécois consacré à la toiture en bardeaux de bois. Le titre: Toit. Bois. Bardeau. Guide technique

Écrit par deux experts de la restauration, Patrick Quirion et Mireille Brulotte de l’atelier Bois du Centre de conservation du Québec, l’ouvrage renferme plus de 250 dessins techniques, illustrations détaillées et photographies. Toutes les étapes de la construction de ce type de toiture sont énumérées.

La clientèle visée va du propriétaire à l’architecte en passant par les entrepreneurs et les restaurateurs de maisons anciennes. Continuer la lecture

iStock

Réno écolo: comment démarrer

Gardez à l’esprit que le but n’est pas de verser dans l’angélisme. Vous n’avez pas à marcher la tête basse parce que vous êtes conscient qu’un de vos choix favorise la production de gaz à effet de serre, principal responsable du réchauffement accéléré de la planète.
Mais faites l’effort de commencer dès aujourd’hui votre combat contre les changements climatiques en faisant un premier pas. Puis un deuxième, et un troisième. Voici des pistes pour débuter.

iStock

Cellier et cave à vin

Le vin se prend bien en toute saison, mais durant les rigueurs de l’automne et de l’hiver, il apporte une chaleur qui lui est propre. Dans ces moments, il a le don de nous réconcilier avec la vie. Pas étonnant que les amateurs de bon vin lui réservent un espace de rangement bien à lui.

ISTOCK
ISTOCK

Certains le rangent dans leur garde-robe. Sacrilège? Pas du tout. Les bonnes bouteilles de vin peuvent s’entreposer partout à condition que l’endroit soit frais, à l’abri de toute lumière, doté d’une température ambiante entre 10 et 15 degrés et d’un taux d’humidité de 55% à 80%. Attention! Toutes ces conditions doivent être respectées à la lettre, tout au cours de l’année. Le vin est sensible et frileux. Il a besoin de stabilité. Le moindre changement peut l’altérer.

Pour assurer cette stabilité, certains amateurs de vin ont recours à un mini-climatiseur, à un humidificateur, à un refroidisseur de vin et autres appareils après avoir consulté un spécialiste en vin.

Deux autres conditions s’imposent: le vin doit être soustrait à toute vibration et l’air qu’il respire doit être pur. Donc, prière d’éviter le garage comme espace de rangement. Continuer la lecture