Archives pour la catégorie Rénovation

iStock

Subvention pour un toit végétal

La création d’un toit végétal est admissible au programme de subvention RénoVert. Cela veut dire qu’un toit végétal contribue à la lutte contre les gaz à effet de serre. Voici ce que vous devez savoir si vous songer à coiffer votre propriété d’une toiture végétale.

Un toit végétal réduit votre facture d’énergie (climatisation et chauffage) d’environ 30% en réduisant les pertes de chaleur. Durant les périodes de canicule qui s’annoncent nombreuses dans les années à venir, il réduit l’entrée de chaleur par le toit de près de 90%. Il prolonge la durée de vie de la toiture en le protégeant contre les rayons ultraviolets et les intempéries. Il ajoute un nouvel espace récréatif, amortit le bruit venant de l’extérieur et purifie l’air autour de la maison. Bref, il augmente la valeur d’une propriété. 
Le degré de végétation dépend de vous. Si vous ne voulez pas trop investir, avoir peu d’entretien à faire, ne pas être obligé de solidifier le toit et d’installer un système de drainage sophistiqué, optez pour un toit peu végétalisé. Souvent, les travaux d’aménagement sont réduits au minimum grâce à l’installation d’un matelas pré-planté.

Continuer la lecture

iStockphoto

Rénover au lieu d’acheter

Criblés de dettes, incapables de suivre la courbe d’ascension du prix du logement au Canada, 48% de propriétaires canadiens ont décidé de procéder à des rénovations, comparativement à 37% l’an dernier.

Selon un sondage de la banque CIBC, les dépenses moyennes  en réno seront de 11 800$ (13 000$ en 2016), les moins élevées au cours des trois dernières années. Ces rénos touchent l’entretien de base : peinture, réfection des planchers, remplacement des électroménagers.

Autre donnée intéressante: 56 % des propriétaires qui visent des rénovations  ont mis un terme à leur premier projet qui était de vendre leur habitation pour en acheter une autre.

Voici d’autres données rapportées intégralement. Continuer la lecture

iStock

Le béton contre la météo extrême

Le Québec vient de sortir d’une crise reliée aux inondations. Selon les experts, les catastrophes naturelles vont se multiplier sous la pression des changements climatiques. Le béton risque de devenir un matériau fort populaire.

L’Association canadienne des producteurs de maçonnerie en béton soutient qu’il faut s’attendre à une augmentation des normes et des standards dans le milieu de la construction au cours des prochaines années. Elle cite l’exemple de… Continuer la lecture

iStock

Travaux à l’extérieur

Mai est certainement le meilleur temps pour entreprendre des travaux de réno à l’extérieur, histoire de mieux profiter des longues soirées d’été qui approchent. Voici des conseils d’ordre général si vous songez à créer ou à refaire un espace récréatif: patios, terrasses, jardin.

Avant de construire une terrasse, tenez compte de tous les facteurs que cela implique. Et ils sont nombreux. Désirez-vous beaucoup ou peu de soleil? Quel paysage voulez-vous avoir en permanence devant les yeux? Le regard des voisins risque-t-il de vous embêter? Avez-vous l’intention de relier le jardin ou l’espace de jeux de vos enfants à la terrasse? Voulez-vous une terrasse près ou éloignée de la maison?

Briques, pavés de béton et carreaux de terre cuite présentent un avantage pour la composition du patio: ils vous permettent de dégager des espaces pour y planter des végétaux. C’est ce qu’on appelle un patio végétalisé. Non seulement cette alternance entre carrés de verdure et matériau donne un cachet décoratif, mais elle apporte un bain de fraîcheur, si petit soit-il, à votre espace récréatif durant les canicules.

Le bois est un matériau accessible à tout bricoleur. Ou presque. La fabrication d’une allée en bois est relativement facile. Puis, une terrasse en bois permet au bricoleur de la prolonger d’une solive, si besoin il y a, année après année. Continuer la lecture

iStock

Exigez un contrat clair et précis

Combien de Québécoises et de Québécois perdent de l’argent chaque année aux mains d’un entrepreneur véreux? Ils sont trop nombreux. Pourtant, il y a un moyen fort efficace d’y échapper : un contrat clair et précis.

Aucun entrepreneur sérieux, et conscient de la crainte des propriétaires de confier leurs travaux de réno à un étranger, ne rechignera si vous exigez que vous remplissiez, ensemble,  un contrat en bonne et due forme. Si l’entrepreneur refuse carrément, ou lève un sourcil d’appréhension, ou accepte mais tourne les coins ronds en négligeant des clauses, méfiez-vous.

Dans un premier temps, l’entrepreneur vous fournira un devis des travaux à accomplir. Une fois le devis approuvé, vous le transformerez tous les deux en un contrat à respecter de part et d’autre.

Le contrat définitif doit comprendre entre autres: Continuer la lecture