La catégorie Rénovation

iStock

Vos fondations sont-elles intactes?

Si vous ne voulez pas de mauvaises surprises au printemps, du genre qui vous obligeront à débourser beaucoup de dollars et à réaliser des travaux de grande envergure, il serait judicieux de passer au crible, dès maintenant, les fondations de votre maison. Y a-t-il des fissures?

iStock
iStock

Si vous ignorez une fissure naissante, l’eau s’infiltrera dans votre sous-sol lors de la période du dégel. Et les problèmes débuteront. Plus tôt vous vous en occuperez, moins grands sont les risques que des fondations lézardées, par négligence de votre part, n’affectent la valeur de votre propriété. Continuer la lecture

iStock

En manque d’espace?

C’est un problème chronique pour un nombre de propriétaires : le manque d’espace. Si le budget interdit tout agrandissement ou tout ajout d’une pièce dans des conditions normales, que fait-on? Nous avons quelques idées.

Un grenier bien structuré, si petit soit-il, est une solution de rechange intéressante. C’est un endroit parfait pour l’aménagement d’un bureau de travail. L’espace sous les combles offre une zone tranquille. La lumière naturelle venant de l’extérieur repose les yeux. L’escalier fait office de frontière psychologique entre le travail et la vie familiale. La sensation de s’isoler pour aller travailler est semblable à celle que l’on ressent si le bureau se trouvait au sous-sol ou dans un pavillon situé au fond du jardin.

iStock
iStock

Une salle de séjour installée au grenier renferme plusieurs avantages: tranquillité, davantage de lumière qu’au sous-sol si un puit de lumière est aménagé, décoration vivifiante si un plafond doté de poutres apparentes et des lucarnes typiques ont été préservées, belle vue plongeante sur le paysage extérieur, surtout l’automne et l’hiver. Encore ici, l’escalier nous isole du reste du monde. Continuer la lecture

iStock

Aménager un bassin d’eau

Par ces temps de canicule qui se prolongent, la simple vue d’un bassin d’eau fraîche dans la cour arrière est un plaisir pour les yeux. S’y mouiller, entendre l’eau couler, c’est encore mieux. Quelques mots sur la marche à suivre pour aménager un coin de fraîcheur.

D’abord, creuser à une certaine profondeur, suivant les conseils du fabricant, puis couvrir le fond d’un lit de sable d’une épaisseur d’environ 3 à 5 centimètres. Au préalable, on se donne la peine de retirer tout ce qui peut causer un dommage au bassin : roches, racines, morceaux de bois enfouis, etc. Continuer la lecture

iStock

Revêtements de sol pour patio

Plusieurs critères doivent être observés avant le choix d’un revêtement de sol pour le patio : résistance, confort, entretien, harmonie avec la déco extérieure de la maison et celle de l’espace récréatif. On vous donne un aperçu des options disponibles.

Le dallage de pierres naturelles sur un lit de sable est très populaire. Le choix ne manque pas : granit, ardoise, calcaire, grès, etc. Ce type de revêtement se marie très bien avec la végétation environnante, surtout si les pierres sont disposées de façon aléatoire. Le look fait très naturel.

On comble les joints avec du sable, des cailloux, de la terre (mélangée à du sable pour éviter l’effondrement). Si possible, évitez d’utiliser le mortier afin de laisser les eaux de pluie pénétrer directement dans la terre. Un bémol : la pierre très poreuse résiste mal au gel extrême. De plus, elle collectionne les taches. Continuer la lecture

iStock

20 millions pour les rénos

Si vous habitez en milieu rural, que vous disposez d’un revenu faible ou modeste et que votre modeste demeure témoigne d’un urgent besoin de travaux de rénovation d’envergure, vous pouvez frapper à la porte de votre municipalité pour obtenir une aide financière.

iStock
iStock

C’est que le gouvernement du Québec met à la disposition des 101 municipalités et MRC qui comptent moins de 15 000 habitants une somme de 20 millions dans le cadre du programme RénoRégion (PRR) pour l’année 2018-2019.

Citons les faits saillants du programme tels qu’énoncés: Continuer la lecture