Archives pour la catégorie Finance

Shutterstock

3 éléments à considérer avant de renouveler son hypothèque

Quand on parle de financement hypothécaire, tout le monde rêve d’obtenir « l’offre du siècle ». S’agit-il d’obtenir le meilleur taux, le plus long terme, le plus petit paiement ? La meilleure stratégie pour l’un n’est pas nécessairement la meilleure stratégie pour son voisin.

Le renouvellement hypothécaire est un moment tout indiqué pour réorganiser ses finances en fonction de ses projets de vie. Selon si vous souhaitez payer le moins d’intérêt possible, réduire le montant du paiement mensuel, épargner pour un projet ou encore optimiser le remboursement de vos dettes, vous n’aurez pas le même plan.

Voici 3 éléments à considérer afin de convenir d’une entente hypothécaire qui vous convient vraiment.

  1. Vos engagements financiers 

Pour connaître votre marge de manœuvre budgétaire, calculez vos mensualités pour :

  • votre véhicule
  • le minimum mensuel à rembourser sur vos cartes et marges de crédit
  • vos prêts personnels (exemple : prêt étudiant)
  • d’autres paiements, tels une pension alimentaire, etc.

À savoir : un maximum de 40 % du revenu brut de votre ménage devrait être consacré au remboursement total de vos engagements financiers incluant votre paiement hypothécaire et les autres dépenses de logement (taxes foncières, taxes scolaires, coût d’énergie, etc.). Continuer la lecture

iStock

Prêt hypothécaire à taux fixe ou prêt hypothécaire à taux variable : quelle option vous convient?

L’achat d’une maison est probablement l’achat le plus important que vous ferez.

Mais avant de faire vos boîtes et d’emménager, vous devrez d’abord obtenir un prêt hypothécaire. Il s’agit souvent d’un engagement à long terme. Le Canadien moyen s’attend à avoir remboursé son prêt hypothécaire à 59 ans1; il est donc important de faire vos recherches et de choisir l’option qui vous convient le mieux.

Essentiellement, lorsqu’il est question du taux d’intérêt que vous devrez payer pour votre prêt hypothécaire, vous avez deux options : un taux fixe ou un taux variable. Laquelle choisir? Eh bien, cela dépend de votre tolérance au risque.

Les prêts hypothécaires à taux fixe sont prévisibles.

Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux fixe, le taux hypothécaire et les versements mensuels (ou autres, selon la fréquence de versement que vous choisissez) restent constants pendant la durée du prêt hypothécaire.

BMO
BMO

Ainsi, vous connaîtrez le montant exact du capital (le montant emprunté initialement) et des intérêts (le montant payé sur la somme empruntée) que vous paierez sur chaque versement hypothécaire prévu tout au long de la durée choisie.

Le hic? Vous ne pourrez pas profiter d’un taux d’intérêt moins élevé — et affecter une plus grande partie de vos versements au remboursement du capital — si les taux d’intérêt baissent pendant la durée de votre prêt hypothécaire. Continuer la lecture

Getty images

Immobilier : un investissement sûr et à long terme

Bon an, mal an, investir dans la pierre constitue encore une valeur sûre. C’est toutefois un domaine dans lequel il est préférable de viser le long terme plutôt que de chercher à faire un gain rapide en misant sur la spéculation. Tournée des tendances du marché immobilier pour mieux comprendre les opportunités.

Le marché immobilier est influencé par un certain nombre de facteurs. La vigueur de l’économie, le taux de chômage, la démographie, l’indice de confiance des consommateurs sont autant d’éléments qui ont un impact sur ce secteur, qu’il s’agisse de propriétés neuves ou de la revente. Faut-il en déduire que l’immobilier est un domaine instable? Au contraire : si on l’analyse à long terme, on constate qu’il connaît une progression lente, mais constante. C’est pourquoi l’investissement immobilier est considéré comme une valeur sûre, pour peu qu’on laisse le temps faire son œuvre. Il faut toutefois se rappeler certaines règles et comprendre l’évolution du marché.

Stratégie d’investissement

Bien que les statistiques annuelles et les projections constituent de bons indicateurs, Samir Bachir, courtier, conférencier, coach immobilier et président d’OSE Coaching immobilier, recommande d’avoir une vision à long terme. «Lorsqu’on observe les statistiques sur les 15 dernières années, on constate que globalement, les ventes mais aussi l’offre et la demande, se maintiennent à travers le temps», dit-il.

Autrement dit, l’acquisition d’une propriété demeure un excellent placement. Mais il faut se rappeler que c’est aussi le passage des années qui fait augmenter sa valeur, du fait de l’inflation. «On doit également garder en tête que plusieurs facteurs ont une influence importante sur cette valeur, notamment la localisation et la demande pour un certain type de propriétés», précise M. Bachir.

Donc, si l’on cible bien son marché – par exemple un quartier avec un fort potentiel de développement compte tenu de sa popularité grandissante – et le bon type de produit, on pourrait en tirer un très bon rendement. Continuer la lecture

iStock

Jeu-questionnaire : Connaissez-vous ces 10 termes hypothécaires?

Tout le monde veut avoir un chez-soi. Durant vos démarches pour accéder à la propriété, vous pourriez tomber sur des mots et des termes que vous n’avez jamais entendus auparavant. Êtes-vous certain de savoir ce qu’ils signifient?

Répondez aux 10 questions de notre jeu-questionnaire pour tester vos connaissances en matière de prêts hypothécaires et, par le fait même, apprendre quelques notions. Continuer la lecture

Shutterstock

Hypothèque : 3 fausses croyances qui freinent les premiers acheteurs

Vous caressez le rêve d’acheter une première maison, mais quelques craintes ralentissent votre ardeur? Démêlez le vrai du faux afin de passer à l’action l’esprit en paix.

  1. Les jeunes ne peuvent plus se permettre d’acheter une maison.

Le resserrement des règles hypothécaires annoncé par le gouvernement fédéral l’automne dernier a fait beaucoup de bruit. Pour les acheteurs, cela veut dire qu’ils devront soit épargner un peu plus, soit cibler une maison plus abordable. Le marché de la copropriété demeure clairement à l’avantage des acheteurs en 2017 alors que le marché des maisons paraît mieux équilibré. Donc, de bonnes nouvelles pour les premiers acheteurs!

Voici des pratiques gagnantes pour acquérir une première maison :

  • S’y prendre à l’avance.
  • Constituer sa mise de fonds.
  • Considérer l’ensemble de ses dettes dans le calcul.
  • Prévoir environ 3 % (parfois plus selon la situation) de la valeur de la maison pour payer les frais de démarrage.
  • Faire préapprouver son emprunt hypothécaire.
  • S’entourer d’experts et leur poser des questions.

Continuer la lecture