Archives pour la catégorie Finance

Getty images

Immobilier : un investissement sûr et à long terme

Bon an, mal an, investir dans la pierre constitue encore une valeur sûre. C’est toutefois un domaine dans lequel il est préférable de viser le long terme plutôt que de chercher à faire un gain rapide en misant sur la spéculation. Tournée des tendances du marché immobilier pour mieux comprendre les opportunités.

Le marché immobilier est influencé par un certain nombre de facteurs. La vigueur de l’économie, le taux de chômage, la démographie, l’indice de confiance des consommateurs sont autant d’éléments qui ont un impact sur ce secteur, qu’il s’agisse de propriétés neuves ou de la revente. Faut-il en déduire que l’immobilier est un domaine instable? Au contraire : si on l’analyse à long terme, on constate qu’il connaît une progression lente, mais constante. C’est pourquoi l’investissement immobilier est considéré comme une valeur sûre, pour peu qu’on laisse le temps faire son œuvre. Il faut toutefois se rappeler certaines règles et comprendre l’évolution du marché.

Stratégie d’investissement

Bien que les statistiques annuelles et les projections constituent de bons indicateurs, Samir Bachir, courtier, conférencier, coach immobilier et président d’OSE Coaching immobilier, recommande d’avoir une vision à long terme. «Lorsqu’on observe les statistiques sur les 15 dernières années, on constate que globalement, les ventes mais aussi l’offre et la demande, se maintiennent à travers le temps», dit-il.

Autrement dit, l’acquisition d’une propriété demeure un excellent placement. Mais il faut se rappeler que c’est aussi le passage des années qui fait augmenter sa valeur, du fait de l’inflation. «On doit également garder en tête que plusieurs facteurs ont une influence importante sur cette valeur, notamment la localisation et la demande pour un certain type de propriétés», précise M. Bachir.

Donc, si l’on cible bien son marché – par exemple un quartier avec un fort potentiel de développement compte tenu de sa popularité grandissante – et le bon type de produit, on pourrait en tirer un très bon rendement. Continuer la lecture

iStock

Jeu-questionnaire : Connaissez-vous ces 10 termes hypothécaires?

Tout le monde veut avoir un chez-soi. Durant vos démarches pour accéder à la propriété, vous pourriez tomber sur des mots et des termes que vous n’avez jamais entendus auparavant. Êtes-vous certain de savoir ce qu’ils signifient?

Répondez aux 10 questions de notre jeu-questionnaire pour tester vos connaissances en matière de prêts hypothécaires et, par le fait même, apprendre quelques notions. Continuer la lecture

Shutterstock

Hypothèque : 3 fausses croyances qui freinent les premiers acheteurs

Vous caressez le rêve d’acheter une première maison, mais quelques craintes ralentissent votre ardeur? Démêlez le vrai du faux afin de passer à l’action l’esprit en paix.

  1. Les jeunes ne peuvent plus se permettre d’acheter une maison.

Le resserrement des règles hypothécaires annoncé par le gouvernement fédéral l’automne dernier a fait beaucoup de bruit. Pour les acheteurs, cela veut dire qu’ils devront soit épargner un peu plus, soit cibler une maison plus abordable. Le marché de la copropriété demeure clairement à l’avantage des acheteurs en 2017 alors que le marché des maisons paraît mieux équilibré. Donc, de bonnes nouvelles pour les premiers acheteurs!

Voici des pratiques gagnantes pour acquérir une première maison :

  • S’y prendre à l’avance.
  • Constituer sa mise de fonds.
  • Considérer l’ensemble de ses dettes dans le calcul.
  • Prévoir environ 3 % (parfois plus selon la situation) de la valeur de la maison pour payer les frais de démarrage.
  • Faire préapprouver son emprunt hypothécaire.
  • S’entourer d’experts et leur poser des questions.

Continuer la lecture

Offre d’achat au Québec : à savoir avant de signer

Acheter une maison est l’un des plus gros investissements d’une vie. D’où l’importance de bien comprendre les implications légales qui en découlent. Une offre d’achat, est-ce que ça s’annule? Quest-ce quun vice caché, un vice de consentement? Entrevue avec Martin Janson, avocat en droit immobilier chez Janson, Larente, Roy, à Montréal.

NDLR: Il existe des différences majeures et complexes d’une province canadienne à une autre en matière de droit immobilier. Au point qu’il serait vain d’essayer de dresser un tableau exhaustif du cadre légal entourant une offre d’achat. C’est pourquoi le choix a été fait de centrer cet entretien uniquement sur le contexte québécois. 

Fotolia
Fotolia

1. Y a-t-il une différence entre une offre d’achat et une promesse d’achat?

Le terme « offre d’achat » est souvent utilisé, mais le terme juste est « promesse d’achat ». Dans ce document, l’acheteur propose un montant au vendeur pour acquérir sa propriété et lui donne un délai pour répondre. Une fois la promesse signée, il y a en quelque sorte conclusion d’un contrat. L’un est obligé d’acheter ; l’autre de vendre. L’acheteur peut toutefois poser des conditions à sa promesse d’achat. Les plus courantes sont l’obtention du financement nécessaire, la vente de la propriété qu’il a déjà et un rapport d’inspection satisfaisant. Continuer la lecture

15 termes immobiliers à connaitre pour les nouveaux acheteurs






Présenté par Banque Nationale

Le domaine de l’immobilier regorge d’une panoplie de termes qui ne sont pas toujours évidents à maîtriser. Afin de vous aider dans vos prochaines démarches d’achats et de ventes, voici un glossaire des mots les plus fréquemment employés dans l’industrie immobilière.

Acte notarié

L’acte notarié, aussi appelé acte notarial, est un acte juridique établi et signé par un notaire à la demande du client. Celui-ci a pour but de protéger les signataires. Parmi les actes notariés que l’on retrouve dans le domaine immobilier, l’on note par exemple, l’acte de vente qui officialise le transfert de propriété entre l’acheteur et le vendeur.

iStock
iStock

Cadastre

Le cadastre est un registre public sous forme de plan qui représente la propriété sur laquelle portent les droits fonciers des propriétaires et qui est identifié par un numéro de lot. Le plan comprend aussi la forme du lot, ses mesures, sa superficie ainsi que sa position par rapport aux propriétés avoisinantes. En plus de permettre l’inscription des droits fonciers, le cadastre permet aux municipalités d’établir la taxe foncière.

Copropriété divise

La copropriété divise est un immeuble détenu par plusieurs propriétaires et scindé en deux fractions ou plus, tel qu’un immeuble à condos. En plus de posséder leur appartement, les propriétaires détiennent aussi une portion des aires communes, comme la piscine, le stationnement, l’aire d’accueil, etc. Les propriétaires de condo d’un même immeuble sont nécessairement régis par une déclaration de copropriété.

Copropriété indivise

Les copropriétaires indivises sont considérés comme propriétaires en parts égales, un peu à l’image d’une compagnie. Chaque personne est partiellement propriétaire de son logement et de celui de son voisin selon la part totale détenue dans la copropriété indivise. Continuer la lecture