Un boom dans les Laurentides

Pas plus tard que l’automne dernier, un membre de la famille habitant à Prévost confirmait, en partie, ce que je pensais des Laurentides. Oui, c’était plus pauvre qu’on pouvait le supposer. Oui, ça allait plutôt mal économiquement. Oui, la stagnation battait son plein.

iStockphoto
iStockphoto

J’ai mis les pieds dans les Laurentides une première fois à la fin des années 80.  Ce que j’avais vu ne correspondait pas à ce qu’on m’avait raconté.

Bien sûr, il y avait les pentes de ski, il y avait les montagnes, il y avait Saint-Sauveur et le mont Tremblant.  Mais j’étais frappé de voir le nombre élevé de maisons en décrépitude. Il y avait des îlots de prospérité, mais pour le reste, fallait repasser.

Puis, au fil des années, les médias en ont rajouté:

chômage galopant, trafic de drogue, jeunesse en dérive. Les perspectives d’avenir étaient sombres.

Lorsque j’ai rédigé le billet La pyrrhotite attaque les Laurentides,  je me suis dit en songeant aux propriétaires de maison: «Pauvres eux autres! Déjà que ça va mal.»

Un reportage du journaliste Stéphane Champagne publié dans Cyberpresse est venu remettre les pendules à l’heure. Non seulement l’économie ne va pas si mal, mais on assiste à un boom démographique. Et ce boom est attribuable à l’arrivée de jeunes familles, contrairement à Trois-Rivières où, paraît-il, beaucoup de natifs de l’endroit, une fois la retraite arrivée, retournent dans leur région natale, faisant gonfler les statistiques de la construction.

iStockphoto
iStockphoto

Revenons aux Laurentides. J’imagine que le phénomène de l’étalement urbain au nord de Montréal pousse les jeunes familles à s’installer de plus en plus vers le Nord tandis que le développement régional autour du mont Tremblant se poursuit, entraînant des répercussions positives sur la région située entre les deux pôles.
La valeur des propriétés étant appelée à augmenter, ce sont les propriétaires et les courtiers immobiliers qui doivent  être contents.

Voici les liens conduisant aux trois reportages du journaliste Stéphane Champagne:
Au cœur d’un boom démographique
Des investissements diversifiés
Projet de microchalets de 60 millions

Photos : iStockphoto

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone