Bâtiment dans un tronc d’arbre

C’est le chêne le plus connu de la France. Et peut-être le plus vieux. Son âge approximatif: 1200 ans. Là, je devine votre question. C’est quoi le rapport entre un arbre et un blogue sur l’immobilier et l’habitation? C’est que le tronc de ce vieil arbre abrite un bâtiment qui date de trois siècles.

Photo Wikipedia par Le Ghola
Chêne d’Allouville Bellefosse. Photo Wikipedia par Le Ghola

Entre 30 000 et 60 000 personnes passent chaque année jeter un coup d’œil au chêne d’Allouville-Bellefosse, un village situé dans le pays de Caux, en Normandie. Le vieil arbre mesure 18 mètres de haut et sa circonférence (qui varie selon les sources d’informations) dépasserait dix mètres à un mètre du sol.
En 1696, le curé de la paroisse aménage deux espaces superposés dans le tronc de l’arbre qui devait être déjà passablement creux. Celui du bas est lambrissé et doté d’un parquet. C’est la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix. Celui du haut se fait appeler la chapelle du calvaire mais il abrite plutôt un lit et une table. L’espace d’un mètre carré sera habité par un ermite, ami du curé. Des bardeaux sont posés tout le long du tronc pour «boucher» l’écorce.

Fait cocasse:

juste avant la «construction», le curé avait fait entrer 40 enfants dans le tronc de l’arbre. J’imagine qu’il cherchait à avoir une idée de l’espace disponible.

Chêne d'Allouville Bellefosse photo Wikipedia de Ji Elle
Chêne d’Allouville Bellefosse photo Wikipedia de Ji Elle

Les deux espaces superposés seront restaurés en 1853-54. Par la suite, les habitants du village prendront un soin jaloux du site: pose de lambris à l’intérieur, construction d’un escalier et d’une balustrade et autres travaux de rénovation. Le site est classé monument historique en 1932.

L’oratoire mesure 1,75 mètre par 1,17 mètre et 2,28 mètres de hauteur. Il renfermerait un autel de bois, deux chandeliers et une lampe. On dit qu’à l’époque, une douzaine de personnes pouvaient s’entasser pour un repas.

Vous pouvez voir l’arbre et sa chapelle dans le film Le chêne d’Allouville, appelé aussi Ils sont fous ces Normands, mettant en vedette Bernard Menez et Jean Lefebvre. Les autorités veulent détruire le chêne et la chapelle, mais le curé et les gens s’y opposent.

Références:

Photos :

  • Gravure ancienne du chêne d’Allouville-Bellefosse par Le Ghola sur Wikipedia
  • Chêne d’Allouville-Bellefosse par Ji Elle sur Wikipedia

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone