Avant de craquer, insonorisez!

iStockphoto
iStockphoto

Y a-t-il quelque chose de plus incommodant que d’être dérangé par les bruits extérieurs? Que ce soit des bruits provenant de la rue, de chez le voisin ou de votre colocataire.

Voici une façon relativement simple d’atténuer les bruits qui vous agressent. Cette technique est la plus utilisée. Il s’agit de démolir et de reconstruire un mur.

Voici les matériaux nécessaires : 

  • Laine insonorisante
  • Tube de scellant acoustique
  • Panneaux acoustiques de 4′ X 8′
  • Colle genre « No more nails »
  • Barres résilientes
  • Clous de finition
  • Panneau de gypse
  • Vis à bois de 1 ¾ ‘’
  • Rondelles de plastique pour l’installation de l’isolant
  • Lunettes et gants de protection

Habillé de façon sécuritaire, vous commencez par retirer le gypse ou le mur de plâtre. Allez-y prudemment. Des fils serpentent sûrement à travers le mur. Fermez l’alimentation électrique de cette région au besoin.

Quand votre mur est ouvert et que vous voyez les colombages, ajoutez de la laine insonorisante entre ces derniers.

Sur le champ des montants de bois et des lisses, appliquez un scellant acoustique. Ajoutez ensuite les panneaux acoustiques dans le sens de la hauteur afin de réduire vos joints.

Veuillez à ce que les joints arrivent dans le centre des colombages. Pour que vos panneaux tiennent bien en place, il est recommandé d’utiliser des vis à bois de 1 ¾ » pour fixer les rondelles de métal ou de plastique (que l’on utilise pour installer l’isolant de polystyrène).

Une fois les panneaux installés, appliquez du scellant acoustique sur tout le long du périmètre de votre mur pour éliminer les fuites d’air.

Posez ensuite horizontalement, à tous les seize pouces, des barres résilientes, genre de support métallique qui limitera le contact direct entre le panneau acoustique et le gypse (en remplacement des 1 » X 3 » en bois).

Installez une première couche de gypse. Tirez vos joints (une couche seulement). Ajoutez une autre couche de gypse et faites vos joints de finition.

Remettez du scellant acoustique dans le bas du mur à l’endroit où ira la plinthe. Cette dernière sera collée et clouée dans le gypse et non dans le bois afin de réduire au minimum la transmission des vibrations.

Casarazzi
Casarazzi

Il existe d’autres techniques pour insonoriser une pièce. Votre choix dépendra de votre budget et de vos besoins.

 

Image : Casarazzi

Photo : iStockphoto

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

2 réflexions sur “ Avant de craquer, insonorisez! ”

  1. Bonjour, Pourriez-vous me dire quel est la meilleur méthode d’insonorisation en ce qui concerne non pas le son mais les bruits de pas car j’ai une locataire au dessus de moi qui marche très fort et en plus j’entends lorsqu’elle ferme ses portes d’armoires etc, étrangement je n’entend pas sa télévision ou sa radio mais j’entends son téléphone alors que sa voisine de palier se trouve être moins bruyante ou brusque et je ne l’entends presque pas. Mon mari me dit que l’insonorisation n’est bon que pour le son de la voix, télé etc mais pas pour les bruits de claquement ou de pas lourd sur le plancher. Quel serait la meilleur méthode d’insonorisation pour ma problématique?

    1. Bonjour Madame Johanne, vous trouverez notre réponse dans le billet «Voisins bruyants : solutions», section rénovation du blogue. Un gros merci d’avoir signalé votre problème, car vous n’êtes pas la seule à vivre cette situation. Tous et toutes vont en profiter.

Les commentaires sont fermés.