Avant de construire la cheminée

Vous voulez doter votre espace intérieur d’une cheminée? On devine déjà votre première question: «Je commence par où?» On a beau être habile de ses doigts, reste que les travaux reliés à la cheminée n’ont rien à voir avec la rénovation d’un parquet ou la construction d’un mur. Rares sont les propriétaires-bricoleurs pouvant se vanter d’avoir érigé une cheminée.

Si vous cherchez un guide pour la construction ou la rénovation d’une cheminée, Marie-Pierre Dubois Petroff, architecte de formation, vous expose la marche à suivre dans son ouvrage La cheminée, plus de 120 réalisations.

Dès le départ, elle vous oblige à vous poser la question fondamentale. Voulez-vous une cheminée centrale, adossée contre le mur, encastrée ou suspendue au milieu de la pièce? Ou encore installée dans un angle de la chambre, de la cuisine ou du salon?

iStockphoto
iStockphoto

Toutes ces cheminées ont leur charme décoratif, mais chacune impose ses contraintes au rénovateur en raison de leur emplacement et de la structure du bâtiment, surtout s’il s’agit d’introduire une cheminée dans une pièce existante. Les doutes surgissent quant à l’évacuation de la fumée, à la prise d’air, au rayonnement de la chaleur si la présence de la cheminée est davantage orientée vers le chauffage que vers le spectacle apaisant des flammes qui brûlent.

De nombreux facteurs doivent être pris en considération. La dimension de la pièce par exemple conditionne le choix de la cheminée pour des raisons d’efficacité. On n’y échappe pas. Le rénovateur devra se montrer patient.

iStockphoto
iStockphoto

Il n’y a pas de demi-mesure dans la construction d’une cheminée. Les erreurs de calcul peuvent causer désagrément par-dessus désagrément. Deux exemples: si le conduit est trop large, la fumée aura tendance à retourner vers le sol, ce qui diminuera l’effet de tirage; et si une porte est située trop près du foyer, elle risque au moindre mouvement de provoquer un souffle qui déstabilisera les flammes.

Pouvez-vous tolérer que hotte et conduits soient apparents? Sinon, faudra encastrer le tout. Conséquence : les travaux prennent une allure toute à fait différente.

Monter une cheminée exige bien des calculs si on ne veut pas se retrouver devant un chauffage inefficace. Il faut assurer une proportion adéquate entre les différentes composantes du foyer, entre le foyer et le conduit, entre l’ouverture de la cheminée et celle du conduit. Dans son ouvrage, Mme Dubois Petroff expose les règles de calcul pour y parvenir.

iStockphoto
iStockphoto

Parmi tous les ouvrages consultés, celui de Mme Dubois Petroff est le plus complet. Tout est finement détaillé. Par contre, l’ouvrage Making Mantels de David Getts se révèle davantage technique en raison de ses nombreux croquis extrêmement détaillés, de ses photos explicatives, de sa liste des outils requis (étonnamment courte) et de ses informations sur des détails aussi minutieux que les moulures et les frises.

Des sites spécialisés, comme ceux indiqués plus bas, apportent un complément d’informations.

Si vous préférez contacter un expert, toutes ces informations vous aideront à prendre une décision éclairée et à vous assurer que tout sera fait selon les règles de l’art.

Références:

La cheminée, plus de 120 réalisations, collection recettes d’architecte, Marie-Pierre Dubois Petroff, Massin, 2009, 95 pages

Making Mantels, David Getts, Linden Publishing Fresno, 2002, 200 pages

Fireplace and mantel ideas, John Lewman (design, build and install your dream fireplace mantel) Fox Chapel Publishing, 2004, 129 pages

Photos : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone