Tous les articles par casarazzi

Les attentes du client-vendeur

iStock
iStock

Qu’attend le client vendeur du courtier immobilier? D’abord, il veut des conseils sur le prix à fixer pour sa propriété. Ensuite, il compte s’appuyer sur un conseiller fiable et expérimenté. Ce conseiller, c’est évidemment le courtier.

Suivent dans l’ordre l’accompagnement durant les rondes de négociation, puis durant la mise en place d’une annonce efficace. Ces réponses sont tirées du site français Immobilier 2.0 qui s’est appuyé, pour les obtenir, sur une étude d’une soixantaine de pages de Zillow, leader américain dans l’industrie immobilière. Continuer la lecture

La vérité sur les murs végétaux

iStock
iStock

Beaucoup de mythes persistent au sujet des murs extérieurs végétalisés. Les avantages sont indéniables, mais nombreux sont ceux et celles qui n’osent pas se risquer car ils entendent toutes sortes de faussetés. Nous faisons le point pour vous. Continuer la lecture

iStock

Subvention pour un toit végétal

La création d’un toit végétal est admissible au programme de subvention RénoVert. Cela veut dire qu’un toit végétal contribue à la lutte contre les gaz à effet de serre. Voici ce que vous devez savoir si vous songer à coiffer votre propriété d’une toiture végétale.

Un toit végétal réduit votre facture d’énergie (climatisation et chauffage) d’environ 30% en réduisant les pertes de chaleur. Durant les périodes de canicule qui s’annoncent nombreuses dans les années à venir, il réduit l’entrée de chaleur par le toit de près de 90%. Il prolonge la durée de vie de la toiture en le protégeant contre les rayons ultraviolets et les intempéries. Il ajoute un nouvel espace récréatif, amortit le bruit venant de l’extérieur et purifie l’air autour de la maison. Bref, il augmente la valeur d’une propriété. 
Le degré de végétation dépend de vous. Si vous ne voulez pas trop investir, avoir peu d’entretien à faire, ne pas être obligé de solidifier le toit et d’installer un système de drainage sophistiqué, optez pour un toit peu végétalisé. Souvent, les travaux d’aménagement sont réduits au minimum grâce à l’installation d’un matelas pré-planté.

Continuer la lecture

iStock

Quand propriété rime avec santé

La joie de se sentir chez soi et celle de détenir entre les mains un actif financier de très grande valeur sont les deux gros avantages du statut de propriétaire. Mais il existe nombre de bienfaits psychologiques auxquels on fait rarement allusion.

Pour certaines personnes, le fait de devenir propriétaire représente en soi un nouveau départ dans la vie. Ne pas être satisfait de ce que l’on est ou de ce que l’on possède est une émotion qui traverse la vie de plusieurs d’entre nous à un moment donné. Or, acheter une maison et devenir propriétaire permet de faire table rase et de recommencer à zéro. Ceux et celles qui sont déjà propriétaires se le permettent en troquant une propriété contre une autre.

Bien entendu, tout ça à condition d’avoir les moyens financiers. S’imposer un stress écrasant en s’endettant de façon excessive n’a rien d’un nouveau départ. C’est plutôt le contraire. Continuer la lecture

iStock

Marges de crédit hypothécaires, danger!

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) craint que les Canadiens, qui font déjà face à un niveau d’endettement record, ne s’endettent davantage avec les marges de crédit hypothécaires (MCH) en multipliant les emprunts.

Selon l’agence, les prêteurs hypothécaires ont tendance à accorder davantage de prêts aux consommateurs sur la valeur nette de leur maison, une forme de combinaison entre les MCH et les hypothèques à échéance fixe.

L’agence recommande aux Canadiens de tenter de comprendre davantage ce type de prêt avant de s’y engager, de s’informer sur les frais, les modalités et les risque inhérents. La décision d’acquérir une propriété à l’aide d’un prêt sur la valeur nette ne doit pas être prise à la légère, estime l’agence.

L’agence reconnaît les aspects positifs des MCH combinés à des prêts sur la valeur nette de la propriété : Continuer la lecture