Au temps où les maisons étaient rondes

 

À quoi ressemblaient les maisons de Jéricho, la plus ancienne ville du monde? Elles étaient toutes rondes, faites de briques de boue façonnées à la main puis séchées au soleil.

Jéricho, ville située à 30 kilomètres à l’est de Jérusalem, renferme les vestiges de la première ville de l’histoire, enfouis sous 20 mètres de roche, de détritus et de terre pendant des siècles. Les premières traces d’habitation remontent à 8000 ans avant Jésus-Christ.

Chasseurs, pêcheurs et agriculteurs habitaient ces maisons tout en rondeur situées dans la vallée du Jourdain. On estime que Jéricho comptait entre 2000 et 3000 habitants. Des crânes de l’époque ont été retrouvés dans une muraille.

Un mur et un fossé encerclaient le groupe de résidences pour les protéger contre d’éventuels envahisseurs. Les sentinelles se reléguaient à tour de rôle. Pourquoi tant de sécurité? Parce que la ville s’élevait près d’une source d’eau et aussi près de la Mer Morte dont le sel servait à conserver les aliments. 

Il faudra attendre 1000 ans avant que les habitants de Jéricho n’adoptent la maison rectangulaire. Selon les spécialistes, il est tout à fait normal que la maison ronde soit apparue avant la maison à angle, les repères de rondeur dans la nature étant plus nombreux : plafond des cavernes, arbres, lune, roche, etc. Le passage de la maison ronde à la maison à angle est considéré comme la première révolution dans l’industrie de la maison.

Au fait, le mot Jéricho vous sonne-t-il les cloches? Rappelez-vous le récit de la Bible. Jéricho est la première ville que les Hébreux ont attaquée en mettant les pieds sur la Terre promise, sauf Moïse parce que Dieu n’était pas content de sa conduite. Josué avait dirigé l’assaut suivant la stratégie des trompettes jouant si fort que les murs sont tombés. Tout a été rasé! Ce fut un vrai carnage selon la Bible : « Les Hébreux s’emparèrent de la ville et la vouèrent à l’anathème au fil de l’épée…hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux bœufs, aux brebis et au ânes. »

 

Amen!   

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone