Allergies à la maison: des spécialistes vous attendent

Rien de mieux pour combattre les allergies que d’aérer l’intérieur d’une résidence. C’est la fin de l’été, les températures refroidissent. On ferme les fenêtres? Non, au contraire! C’est encore mieux à ce temps-ci de l’année car la pureté de l’air est plus grande. Le taux d’humidité est bas et le vent et la fraîcheur chassent les polluants.

iStockphoto
iStockphoto

Si vous trouvez cela trop frais, prenez le temps au moins de laisser les fenêtres ouvertes tôt le matin, pendant un très long moment, et avant de vous coucher, tard le soir. De toute façon, vous vous préparez à vous glisser sous les couvertures. Et rien ne vous empêche de porter un polar le temps que toutes les pièces soient bien aérées. Surtout le matin car l’air est froid par les temps qui courent.

La méthode est simple, efficace et écologique, mais elle ne règle pas tous les problèmes. Si vous avez des questions à poser à des experts, l’occasion se présente car la Maison anti-allergies, qui vient de traverser le pays du Pacifique à l’Atlantique, est au Complexe Desjardins, à Montréal, jusqu’au 22 septembre.

«Dès leur entrée dans la Maison, écrit Meck Consumer Care dans le communiqué de presse, les consommateurs seront accueillis par un ambassadeur de la marque qui leur remettra un questionnaire numérique sur leurs allergies dans le but d’établir rapidement leurs besoins. Ils recevront ensuite un profil personnalisé pour mieux comprendre leurs symptômes. Le public pourra aussi voir les allergènes sur un écran télé 3D qui démontrera les impacts des allergènes dans le corps humain.»

Ensuite, le visiteur recueille de l’information en circulant dans toutes les pièces de la maison: regard sur des allergènes à travers un microscope, trucs pour gérer les symptômes d’allergies, participation à un quiz sur les allergies intérieures et extérieures, vidéos éducatives sur l’utilisation de produits, info sur les produits, exposé sur les solutions salines nasales, rencontre avec un allergologue qui répondra aux questions.

Rappelez-vous que l’organisme Asthme Canada offre aussi de l’info sur son site internet. D’ailleurs, nous avons appris à même le site qu’il est impossible de supprimer tous les polluants dans une maison. «Difficile à croire, lit-on, pourtant même les navettes spatiales emmurent des polluants.»

Aussi, vaut mieux privilégier les meubles en bois franc aux meubles faits de bois pressé ou de bois lamellé. C’est préférable pour la qualité de l’air, dit-on.

De la lecture de Wikipedia nous avons retenu deux surprises : pour le nettoyage de la poussière, des médecins recommandent la serpillère et le chiffon humide au lieu de l’aspirateur et du balai.  Deuxième surprise: saviez-vous que les acariens disparaissent si la résidence est située à une altitude de 800 mètres et plus? C’est du moins la conclusion d’une étude menée dans les Pyrénées.

Références : Meck Consumer Care; Asthme Canada (anglais); Wikipedia à l’article français Allergies aux acariens

Photo : IStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone