iStockphoto

On aime rénover la salle de bain

Selon un sondage commandé par L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), la salle de bain est la pièce la plus visitée par les projets de rénovation. Elle est celle qui subit le plus grand nombre de transformations.

Selon le sondage, dans les trois dernières années, 27% des propriétaires ayant réalisé des travaux de rénovation ont jeté leur dévolu sur la salle de bain. Quels sont les travaux les plus populaires?

Les travaux les plus populaires restent la peinture à l’intérieur ou à l’extérieur (40%), l’installation de nouvelles portes et fenêtres (32%) et les travaux relatifs à la toiture (29%).

iStock
iStock

Parmi les projets prévus pour les trois prochaines années, 25% des répondants ciblent la salle de bain, tout juste devant la cuisine (24%). La peinture à l’intérieur et à l’extérieur représentera à nouveau les travaux les plus populaires (30%).

Comme fallait s’y attendre, le sondage de l’APCHQ révèle que le type de travaux varie selon l’âge de la propriété. Les propriétés anciennes réclament le plus souvent la mise à niveau du système de chauffage, le remplacement des portes et fenêtres et l’isolation des murs et des toits.

Les propriétés plus neuves exigent des planchers neufs, l’installation d’un climatiseur central et la construction d’un patio.

Déclaration du vice-président Développement stratégique et Communications de l’APCHQ, François-William Simard :

« Les besoins en rénovation varient selon l’âge de la résidence, mais ce que nous pouvons déceler, c’est que les habitations plus anciennes ont davantage besoin d’être mieux isolées et d’avoir un système de chauffage plus efficace. Avec le crédit d’impôt à la rénovation RénoVert, la Politique énergétique 2030 et la mise en place prochaine de Transition Énergétique Québec, la balle est dans le camp du gouvernement pour instaurer de nouvelles mesures incitatives afin de favoriser le développement durable et l’efficacité énergétique des habitations. Un signe encourageant serait de prolonger, à tout le moins, RénoVert.»

Autres données du sondage.

  • 16 % des répondants sont propriétaires d’une résidence en copropriété, une proportion qui frôle le quart chez les 18 à 34 ans (24 %);
  • l’année moyenne de construction des résidences à l’étude est 1977;
  • 21 % des répondants sont propriétaires d’une résidence construite avant 1960;
  • 30 % des répondants sont propriétaires d’une résidence évaluée entre 200 001 $ et 300 000 $ (évaluation municipale).

Photos: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page