Aidez votre maison à mieux supporter l’hiver

 

Inspecter régulièrement son auto à chaque changement de saison serait le secret pour en diminuer les coûts d’entretien et prolonger la durée du véhicule. D’après  la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), vous devriez faire la même chose avec votre maison. Pour les mêmes raisons que l’auto : diminution des coûts d’entretien et protection de l’investissement, mais aussi l’amélioration de la qualité de l’air que vous respirez. La SCHL y croit tellement qu’elle a établi un calendrier d’inspection selon les saisons. Libre à vous de l’utiliser. C’est d’une simplicité enfantine.

C’est connu, l’hiver fait la vie dure à nos maisons. Le poids de la neige, le froid intense, le gel et le dégel. Ça craque de partout, l’humidité s’infiltre, les matériaux s’abîment. Vous croyez que la SCHL exagère en établissant un calendrier d’entretien juste pour l’hiver qui s’en vient? J’ai des petites nouvelles pour vous. La liste ne comprend pas cinq, ou dix, ou quinze inspections mais près de TRENTE inspections. Des cases à cocher se superposent de haut en bas de la liste pour vous faciliter la vie.

Voici quelques endroits à inspecter : l’appareil de chauffage (vous resterez surpris de voir tout ce qu’il y a à vérifier), la hotte de la cuisinière, les ventilateurs d’extraction, les plinthes électriques, l’humidificateur portatif, le coupe-froid des portes, la porte reliant le garage à la maison, les gouttières, la pente du sol autour de la maison, etc. Sans oublier l’incontournable robinet extérieur qu’il faut fermer pour l’hiver après avoir vidé l’eau.   

En consultant le calendrier de la SCHL, vous apprendrez qu’il y a cinq inspections à faire tout au long de l’année, peu importe la saison. Cinq inspections de base. Elles concernent les prises d’air et les bouches d’évacuation, la hotte de la cuisinière, les disjoncteurs différentiels des prises de courant, les capuchons de sécurité sur celles-ci et tout ce qui réclame une réparation mineure.   

Comme chantait l’autre, petit exercice de prévention deviendra grand car il vous fera économiser des frais d’entretien et vous évitera de mauvaises surprises au printemps. Et, a-t-on besoin de le rappeler, il met l’investissement le plus précieux de votre vie à l’abri des intempéries.

http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/co/enlo/enre/enre_003.cfm

(Photo Google)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone