Ah! Quelle odeur!

Parle-t-on de bonnes ou de mauvaises odeurs ou de celles qui sont neutres? Toutes à la fois. Quoiqu’on peut se demander si les odeurs neutres existent vraiment.

Identifier une couleur, une forme ou un son sollicitent nos sens de la vue, de l’ouïe et du toucher.  Qu’en est-il de l’odorat? Avant de lire ces lignes, aviez-vous identifié l’odeur environnante? Neutre vous croyez? Dans la langue tchèque, le terme « odeur neutre » n’existe pas. On doit qualifier l’odeur si on n’identifie pas son essence : odeur âcre, agréable, d’orange, etc.

Si vous vous promenez dans les rues des villes, vous remarquerez que le parfum d’un arbuste odorant disparaît après quelques pieds. C’est que les différentes sources de pollution nuisent à la dispersion d’effluves agréables. Au lieu de parcourir jusqu’à un kilomètre en milieu rural, le parfum d’un rosier va mourir au cinquième du parcours.

Il en va de même pour l’intérieur de votre demeure. Dans le précédent billet « L’importance d’avoir le nez »,  nous parlions de la mise en garde contre les diffuseurs de parfum synthétique.  Il y a aussi l’encens. Les fragrances d’encens furent longtemps à la mode jusqu’à ce qu’on découvre leur côté « pollueur ». Tout réside dans le dosage me direz-vous. Bien d’accord.

Source : iStockPhoto

Lorsqu’une personne entre dans votre maison et qu’elle a l’impression de « manger » une odeur ou que le nez lui pique ou que les « apitchou » s’enchaînent, il est temps de trouver la source de l’inconfort. Si vous n’aimez pas le parfum qui vous accueille à votre maison, neutralisez-le! Nous vous avons déjà parlé du vinaigre comme un puissant « anti-odeur ». C’est au tour du bicarbonate de soude « la p’tite vache » de faire ses preuves[1].

  • Avez-vous des sportifs et des sportives à la maison? La transpiration vous chatouille le nez? Une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans l’eau de votre lessive (cycle lavage ou rinçage) peut régler le problème.
  • Vous avez un chat? Saupoudrez du bicarbonate de soude au fond puis au dessus de la litière.
  • Le bon vieux fromage de chèvre « Capricook » a laissé ses traces dans le réfrigérateur? Pas besoin de mettre toute la boîte de bicarbonate de soude. Un tiers de tasse (175 gr) dans un contenant ouvert suffit. Il est toutefois recommandé de renouveler le bicarbonate à toutes les saisons.
  • Que dire de l’odeur de tabac froid! Grrrr! Saupoudrez du bicarbonate de soude au fond du cendrier et jetez le tout à la poubelle en temps et lieu.

Du côté des odeurs agréables, votre maison est peut-être empreinte d’un parfum d’eucalyptus et de bois de pin. Pour raviver l’odeur, un bouquet de tiges d’eucalyptus aspergées d’eau, une fois de temps en temps, et le tour est joué. Pour l’odeur du bois, des meubles en bois massif avec l’intérieur non fini dégageront leur essence toute leur vie.

Je me rappelle nos anciens voisins. Ils faisaient tellement fonctionner leur sécheuse que le parfum de l’assouplisseur embaumait l’intérieur et l’extérieur de leur maison. Quand on les croisait à l’épicerie, on les reconnaissait aussitôt par l’odeur de « Fleecy ». Que dire de l’odeur du détergent pour le linge de bébé? Mmm… Je vous vois sourire tendrement.

Et vous finalement, quelles sont les odeurs préférées des membres de votre famille?

Sources : Wikipédia, Radio tchèque et la Laiterie Coaticook


[1] Mais attention, si vous les mixez, la réaction chimique pétille d’impatience de passer à l’action dégraissage et dégage une odeur nocive pour quelques instants.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone