iStock

Agrandir en transformant le garage

La montée des taux d’intérêt et le resserrement du crédit hypothécaire obligent parfois les propriétaires à trouver des solutions lorsqu’un besoin d’élargir l’espace de vie se fait sentir. Et si le garage devenait une nouvelle pièce?

Tout est là : toit, murs, plancher. Il faut bien sûr les isoler. Si le garage est adjacent à la maison, un isolant acoustique s’impose. On devra aussi niveler le plancher qui, souvent, est plus bas que la maison. On coule une nouvelle couche de béton ou on installe un sous-plancher.

De plus, tout est à portée de main: raccordements électriques, système de chauffage et plomberie. Ça coûte moins cher qu’une construction neuve. Rien ne vous pousse à supprimer la porte. Sinon, vous pouvez la transformer en un mur doté d’une fenêtre.

iStock
iStock

Le garage isolé n’est pas à dédaigner, au contraire! Son éloignement permet d’aménager un bureau où on peut travailler en toute tranquillité. D’illustres créateurs ont aménagé leur lieu de travail loin de la maison, comme les écrivains Roald Dahl (Charlie and the Chocolate Factory) et Anton Tchekhov (La mouette). Le garage isolé se prête bien à l’organisation d’une salle de jeux qui, souvent, se fait plutôt bruyante. S’il est grand, on ajoute des cloisons, ce qui permet d’obtenir deux pièces supplémentaires. S’il partage le même mur que la cuisine, on peut y aménager une salle à manger.

Dans son livre «Aménagez votre garage en pièce à vivre», l’auteure Patricia Louchard indique le chemin à suivre pour transformer le garage en studio, salon, cuisine, salle de jeux ou salle de bain.

Le livre s’ouvre sur l’importance de concevoir un plan technique, de songer à l’isolation de la nouvelle pièce et de trouver des solutions pour venir à bout des contraintes : éclairage, cloisons, canalisation. Des idées de déco sont également fournies.

Le livre se termine par des dessins techniques que le bricoleur peut consulter pour faciliter son travail. Tout le long de la lecture vous retrouverez photos, croquis, suggestions de matériaux à utiliser, mises en garde et rappels des questions judicieuses à se poser.

Voici à titre d’exemples des réflexions tirées du guide.

  • Faut-il démolir une partie ou la totalité d’un mur pour ouvrir le garage sur l’habitation?
  • Un grand miroir placé stratégiquement peut donner l’effet de doubler la surface.
  • Pour casser l’effet de longueur d’un garage, on peut ériger de nouvelles cloisons.
  • Utilisez un détecteur de métaux pour découvrir les fils électriques, les conduites d’eau et les armatures métalliques cachés dans la cloison.

Le livre étant destiné au public français, on passe outre aux formalités administratives. On se concentre sur l’aspect technique de l’ouvrage. Attention! Il existe tout de même des règlements à respecter au Québec. Informez-vous avant d’entreprendre les travaux.

Références

  • Aménagez votre garage en pièce à vivre, Patricia Louchard, Éditions Eyrolles, 2010, 103 pages
  • Agrandir sa maison, Guide complet du bricoleur, Black and Decker, Les Éditions de l’Homme, 2012, 240 pages
  • La grande encyclopédie Bricolage et rénovation, éditions Broquet,2005, 607 pages

Photos : iStock.com

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page