iStock

Acheter une maison avec l’esprit ouvert

C’est beau de savoir ce que l’on veut dans la vie, se tracer une ligne à suivre sans jamais y déroger. C’est beau de partir à la recherche d’une maison tout en ayant une idée tout à faire claire et précise de ce que l’on veut. Vous gagnerez du temps, certes, et le courtier immobilier aussi.

Mais il y a un danger.

Vous risquez de passer à côté de quelque chose de meilleur, de plus solide, de plus conforme à vos goûts. Il n’y a aucun mal à risquer un coup d’œil «ailleurs», histoire d’explorer les possibilités qui s’offrent à vous. Parfois, un léger compromis peut vous ouvrir un nouvel éventail d’options.

Le danger que tout le monde veut éviter, c’est de regretter la maison qu’on a finalement choisie parce qu’on s’est obstiné à rester dans la voie qu’on s’est tracée.

iStock
iStock

Rappelez-vous que le courtier immobilier auquel vous ferez appel fait davantage qu’effectuer une transaction. Il est là également pour porter à votre attention tous les scénarios possibles, si vous lui donnez la permission. Le courtier peut attirer votre attention sur des facteurs auxquels vous n’aviez pas pensé. Exemple: vous aimez rénover et vous êtes habile de vos mains? Voilà une variable qui risque de vous ouvrir un nouvel horizon, peut-être même vous sauver de l’argent.

Le courtier peut vous aider à déterminer votre priorité. Est-ce la qualité du voisinage, le confort, l’investissement, le style de vie? Quel est l’ordre de tous ces facteurs?

Et puis, si vous êtes un jeune acheteur, quelle est la propriété ultime que vous visez au bout de votre parcours de propriétaire? Une fois mis au courant, le courtier va peut-être vous suggérer de modifier votre idée tout à fait claire et précise que vous aviez au départ.

Le rôle du courtier va au-delà de la maison. Il peut vous suggérer un quartier autre que celui que vous aviez en vue. Il connaît le pouls de chacun des quartiers composant son territoire.

Évidemment, c’est vous qui prenez la décision finale. Le courtier ne fait que vous conseiller car il ne veut pas vous voir tomber dans le panneau des regrets.

Conclusion: ayez un cadre précis de la maison que vous recherchez, mais faites preuve d’une certaine ouverture avant de poser le geste ultime.

Photo: iStock.com

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone