iStock

Acheter cette année? Vraiment?

Vous avez décidé d’acheter votre première maison à vie en 2017. Vous êtes sur le point de vous lancer dans les recherches. Revisitons ensemble votre prise de décision afin de nous assurer que vous êtes réellement prêt.

  • Vous avez fait le calcul de tous les frais qu’implique l’achat d’une propriété.
  • Pour être certain que votre budget ne sera pas trop serré une fois devenu propriétaire, vous avez empiré votre situation financière au lieu de la rendre plus belle qu’elle ne l’est en réalité. Et vous avez calculé l’impact que peut avoir l’augmentation d’un demi-point des taux d’intérêt sur votre budget de nouveau propriétaire.
  • Vous avez consulté le Web pour connaître les programmes de subventions gouvernementales disponibles pour faciliter l’accès à la propriété.
  • Vous estimez avoir assez d’argent de côté pour affronter les imprévus durant votre première année à titre de propriétaire.
  • Ayant fait tous ces calculs, vous avez la certitude d’avoir les capacités financières de vous offrir votre première propriété dès cette année. Et vous avez fixé le prix limite que vous permet votre budget et vous êtes déterminé à ne pas y déroger.
  • Vous avez fait tout ce qu’il fallait pour convaincre le créancier hypothécaire de vous faire confiance en vous prêtant l’argent. Cela signifie que vous avez toutes les preuves comme quoi vous avez assimilé la discipline de l’épargne. Vous vous êtes débarrassé de vos dettes dont vous êtes le moins fier et vous avez réussi à épargner pour la mise de fonds.
  • Vous vivrez désormais avec le projet de consacrer le gros de vos revenus au remboursement d’une hypothèque, pendant environ une vingtaine d’années, pour le plaisir de posséder votre propre maison. Tout le reste devient secondaire.
  • Être propriétaire, c’est un mode de vie. Vous vous sentez prêt à embrasser ce nouveau mode de vie.
  • Si vous êtes en couple, vous vous êtes entendus avec votre conjointe ou votre conjoint sur tous les aspects reliés à l’achat d’une propriété. Les divergences ont été identifiées et chacun se montre prêt à mettre de l’eau dans son vin. Les caprices de l’un ne viendront pas assombrir la vie de l’autre.
  • Le type de propriété désiré est l’aboutissement d’une décision prise à deux, tout comme le prix limite que vous vous êtes fixé.
  • Vous vous êtes mis d’accord sur le ratio des dépenses dans le couple: moitié moitié ou selon les revenus de chacun.

Si vous avez coché non à plusieurs reprises, les courtiers de Via Capitale vous recommandent chaudement de vous rasseoir et de prendre le temps de refaire vos calculs, d’effectuer d’autres recherches et d’échanger davantage avec votre conjoint ou conjointe pour arriver à un compromis solide. Inutile de vous décourager, vous êtes peut-être beaucoup plus près de votre rêve que vous ne le croyiez.

iStock
iStock

Via Capitale vous rappelle que l’achat d’une propriété est l’investissement le plus sérieux pour la plupart d’entre vous. À part l’aspect financier, le but est de se faire plaisir et d’augmenter sa qualité de vie, et non de s’étrangler financièrement pour plusieurs années. Un courtier peut, au besoin, vous aider dans votre prise de décision.

Photos : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *