À table tout l’monde!

Mais avant de vous asseoir, nous avons pensé vous servir le protocole du savoir-vivre à la table.

C’est le moment de dresser la table. L’assiette principale (généralement la plus grande) est suivie de celle réservée à l’entrée puis, s’il y a lieu, du bol à potage. S’il reste de l’espace sur la table, une petite assiette à pain sera placée à gauche du convive. Sinon, une corbeille fera l’affaire.

Le nombre de couverts indique le nombre de services offerts, le premier se retrouvant au-dessus et ainsi de suite. Couverts et assiettes à dessert se servent en fin de repas. Café et digestif se prennent à l’écart de la table.

La fourchette se pose à gauche de l’assiette, le couteau à droite avec le tranchant tourné vers l’intérieur, et la cuillère à soupe à droite du couteau. Les ustensiles se placent toujours selon l’ordre d’utilisation, de l’extérieur vers l’intérieur. Le couteau à fromage se pose entre l’assiette et les verres.

Art de la table, Allemagne fin 19e siècle. Photo Andreas Praefcke sur Wikipedia

Les verres défilent de gauche à droite, en ordre décroissant. Le plus grand pour l’eau, le format moyen pour le vin et le petit pour le vin de dessert. La serviette se dépose sur l’assiette ou à côté, soigneusement pliée.

Le maître ou la maîtresse de maison place à ses côtés les invités du sexe opposé, le plus important à sa droite et le deuxième à sa gauche. La coutume veut que hommes et femmes alternent et que les couples soient séparés, chaque conjoint placé en face de l’autre.

Si la table est rectangulaire, célibataires et jeunes se regroupent aux extrémités.

Le devoir de l’hôte ou de l’hôtesse est d’animer le groupe en s’assurant que la conversation voyage d’un bout à l’autre de la table. Si vous optez pour une conversation à courte échelle, assurez-vous que chaque convive soit placé à côté d’une personne avec laquelle il aura du plaisir à échanger.

Les plats sont transmis à gauche du convive et proposés deux fois, sauf la salade et le fromage. On dessert et on verse le vin par la droite.

Attendez que l’hôte ou l’hôtesse vous invite avant de commencer à manger. Il le fera en vous souhaitant un bon appétit, ce à quoi vous devez répondre. Les notables doivent être servis en premier. Le maître ou la maîtresse se sert en dernier. Par contre, il s’assoit et se lève de table en premier et goûte le contenu de son assiette avant ses invités.

Il faut se tenir droit, mâcher la bouche fermée et en silence. On demande un aliment au lieu d’allonger le bras. Le gâteau se mange avec une fourchette. On s’essuie la bouche avant et après avoir bu le vin et on vide son verre avant la fin du repas.

On évite de s’étendre ou de se balancer sur sa chaise, de passer le bras devant un autre convive, de mettre son coude devant l’assiette, de saler avant d’avoir goûté, de boire la bouche pleine, d’incliner son assiette pour récupérer la dernière goutte, de se curer les dents pendant le repas, de fumer à moins que ce ne soit permis.

Vous avez fini de manger? Rangez parallèlement vos couverts de table (ustensiles) en travers de l’assiette.

N’oubliez pas d’adresser des compliments à l’hôte(sse), même si vous n’avez pas aimé ce qu’on vous a servi !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone