À cheval sur la frontière!

Une ligne sombre sur le plancher de la bibliothèque trace la frontière entre le Canada et les États-Unis. Elle coupe la salle de lecture en deux.

Du côté de la salle de l’opéra, la scène et la moitié des sièges se trouvent au Canada, l’autre moitié aux États-Unis. Ainsi que la porte d’entrée. Autrement dit, durant un spectacle, les artistes ont les pieds au Québec et les spectateurs aux États-Unis.

Vous avez bien lu! La Haskell Free Library and Opera House située en Estrie est à cheval sur la frontière! Une partie du bâtiment se trouve à Stanstead au Canada, l’autre à Derby Line au Vermont. C’est fou quand on y pense!

Conséquences: le bâtiment porte deux adresses, les assureurs se retrouvent devant un beau casse-tête et Américains et Canadiens se partagent la gestion de l’immeuble.

Cela étant dit, la Haskell Free Library and Opera House est source de fierté pour les gens de la région. Construit en 1904 dans un style néoclassique, le bâtiment est classé site historique au Canada et au Québec.

Un plafond en métal embossé, de belles boiseries dans chacune des pièces et des sièges en acajou marquent la décoration de l’immeuble.

On ne vous surprendra pas en vous apprenant que le granit occupe une place de choix comme matériau de construction. L’Estrie regorge de carrières de granit, particulièrement le long de la frontière.

La Haskell Free Library and Opera House peut se vanter, à juste titre, d’être unique au Canada et probablement aux Etats-Unis, ne serait-ce que par sa position géographique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone