350 propriétaires en colère!

Dans la seule région de Trois-Rivières, environ 350 maisons neuves construites entre 2004 et 2006 sont aux prises avec des fondations qui se détériorent rapidement. Ça, c’est le genre de problème que tout propriétaire veut éviter à tout prix.

En gros, le béton contient de la pyrite ou pyrrhotite, un minéral qui réagit fortement lorsqu’il vient en contact avec l’air et l’humidité. Par conséquent, des fissures lézardent les fondations d’un bout à l’autre. Selon les médias du coin, les agrégats utilisés pour la fabrication du béton proviennent d’une carrière de la région.

Les fondations ont commencé à se détériorer l’an dernier à un rythme alarmant. D’autres soutiennent que le processus a commencé bien avant. Si bien que les propriétaires affectés se sont regroupés pour créer la coalition Proprio-Béton. Selon un article du Nouvelliste signé Brigitte Trahan, la coalition a fait pression en janvier dernier auprès des députés libéraux pour faire avancer le dossier. Les propriétaires réclament un programme d’aide et d’indemnisation de la part de Québec. De plus, ils exigent une révision de la norme québécoise sur la qualité du béton et une surveillance accrue de la part de la Régie du bâtiment.      

Début février, l’Association provinciale des constructeurs d’habitation du Québec (APCHQ) lançait le site www.dossierbeton.com pour aider les propriétaires à suivre l’évolution du dossier de façon plus efficace.

« En visitant le site www.dossierbeton.com, explique l’APCHQ, les propriétaires ont accès à bon nombre de renseignements et documents importants, tels que des communiqués, des articles de nature technique, une foire aux questions, la protection offerte par le plan de garantie et la liste des bâtiments couverts, la procédure de réclamation, le résumé de la séance d’information donnée aux propriétaires de la région en novembre 2009, une politique d’acquisition de béton, etc. De plus, un volet privé sera bientôt disponible afin de permettre aux bénéficiaires d’accéder avec un mot de passe à leur propre dossier de façon confidentielle. »

L’équipe d’inspecteurs du programme de la Garantie des maisons neuves (GMN) de l’APCHQ a déjà examiné de près les résidences des propriétaires ayant procédé à une réclamation. Pour le moment, on se contente de freiner la détérioration des fondations en réduisant au maximum les risques d’infiltration d’eau, d’air et d’humidité.   

L’APCHQ demande aux propriétaires affectés de communiquer avec le Service à la clientèle de la Garantie au 514 353-1120 ou au 1 866 613-8494 ou à garantie@dossierbeton.com si jamais ils ont des questions à poser.

De leur côté, les propriétaires affectés ont lancé leur propre site: http://pyrite2009.wordpress.com/  Il est écrit : « Tous les secteurs de résidences neuves dans la Ville de Trois-Rivières et ses environs sont touchés par ce problème. La présente situation vécue en Mauricie constitue d’ailleurs la plus importante réclamation qu’a connue, depuis sa création, la Garantie des Maisons Neuves, tant au niveau du nombre que des montants réclamés qu’on évalue à ce jour au-delà de 60 millions de dollars. »

(Photo Google: un échantillon de pyrrhotite)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone