iStock

Lumière et pavés de verre

Ils apportent une touche de lumière et de design à un décor, mais de façon tellement discrète qu’on aperçoit à peine leur présence. Pourtant, ils sont bien là, les pavés de verre.

Appelés souvent blocs ou briques, les pavés de verre ne sont pas parfaitement translucides, mais ils laissent filtrer la lumière du jour. Si le verre renferme une texture originale, et qu’en plus il est coloré, vous avez là un véritable accessoire décoratif. Judicieusement placés, les pavés de verre peuvent aider à mieux traverser les saisons sombres et froides.   Continuer la lecture

iStock

Des escaliers lumineux

Lampes et appliques murales sont parfaites pour augmenter la luminosité intérieure en vue des saisons sombres que sont l’automne et l’hiver. Mais la plupart d’entre nous ne songent pas aux escaliers lumineux. Le flot de lumière est moindre, d’accord, mais il peut être flamboyant, ce qui est met de la gaieté dans une maison.

iStock
iStock

Il y a l’escalier classique doté de contremarches lumineuses. On le voit souvent descendre vers les sous-sols. Il est plus pratique qu’esthétique. Par contre, si la texture du bois est riche et que la rampe offre un aspect chromé, les reflets lumineux gagnent en éclat. C’est déjà beaucoup plus décoratif.

Là où ça devient extravagant, c’est lorsque la source lumineuse se trouve ailleurs. Vous avez l’escalier éclairé par des bandes lumineuses sur les murs. Le faisceau lumineux est plutôt flamboyant. Continuer la lecture

Il faut un RAP revigoré!

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) propose de procéder à une refonte du programme Régime d’accession à la propriété (RAP) afin d’aider les locataires à accéder à leur première propriété.

Le RAP est un programme gouvernemental qui accorde des avantages fiscaux à ceux et celles qui projettent d’acheter leur première propriété. Près de 500 000 ménages québécois auraient bénéficié des vertus du RAP.

iStock
iStock

Or, la FCIQ a constaté que le nombre de retraits au Québec était passé de 38 880 en 2002 à 26 910 en 2015. Le RAP est en chute libre.

Vu la frénésie dans le marché immobilier ces dernières années, il serait faux d’attribuer cette baisse à une forte diminution de transactions, comme l’explique Paul Cardinal, directeur, analyse du marché, à la FCIQ: «Il est normal, lorsque moins de propriétés se vendent au cours d’une même période, que moins de retraits soient effectués dans le cadre du RAP. Or, ce n’est pas ce qui s’est produit, puisque pendant que le nombre de retraits au RAP diminuait de 31 % de 2002 à 2015, le nombre de ventes Centris®augmentait de 9 %1. La baisse de popularité du RAP n’est donc pas attribuable à une diminution d’activité sur le marché immobilier. » Continuer la lecture

iStock

Pensons éclairage

Octobre apporte les premières ombres de l’automne. Suivra l’obscurité de l’hiver. Déprimant! Peut-être. Mais il y a toujours moyen d’inonder son chez soi de lumière. Et c’est tellement décoratif!

iStock
iStock

Il y a deux bonnes raisons de recourir à la lumière naturelle pour éclairer son chez soi. Primo, elle ne coûte rien. C’est déjà beaucoup. Secundo, elle est supérieure à la lumière artificielle pour la préservation des yeux. Mais pour obtenir plus de lumière naturelle, il faut recourir à un bricoleur ou à un professionnel de la rénovation pour ajouter des ouvertures, comme les fenêtres et les puits de lumière.

Cela étant dit, l’éclairage artificiel a son charme. Et son potentiel en décoration est sans limite. Il va jusqu’au design le plus créatif. Continuer la lecture