iStock

Les murs et le signal internet

Récemment déménagés dans un nouveau logement, nous avons reçu la visite du préposé à l’installation de notre fournisseur d’Internet pour la téléphonie, la télévision et Internet. Le gars nous a ouvert les yeux sur les nuisances à la propagation du signal internet. Comme beaucoup d’entre vous procèdent à des rénovations par les temps qui courent, ces infos peuvent être utiles pour vous.

Comme s’il fallait s’y attendre, le préposé nous a suggéré d’installer le routeur au milieu du logement pour un maximum d’efficacité. Quoique, vu la petitesse du logement, le signal serait bien capté de toute façon, peu importe l’emplacement du routeur. Continuer la lecture

Déménagement: penser à tout

S’il y a quelqu’un qui est familier avec les déménagements, c’est bien le courtier immobilier. De par son travail, il connaît les mauvaises surprises qui attendent propriétaires et locataires.

iStockphoto
iStockphoto

La Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) a eu l’heureuse initiative de publier à votre intention une série de conseils qui vont bien au-delà de la fameuse pizza pour amis. Voici le texte intégral.

«Si vous oubliez de décongeler votre congélateur et d’en faire le ménage, vous vous retrouverez avec un séchoir à cheveux à la main des heures durant afin d’en éliminer la glace la journée du déménagement… Comme vous n’aurez pas de temps à perdre le jour « J », prévoyez donc le coup!

Lors d’un déménagement, certaines personnes pensent que moins il y aura de boîtes à transporter, moins il faudra de temps pour déménager. Erreur! Continuer la lecture

Boom dans les rénos extérieures

iStockphoto
iStockphoto

Selon un sondage réalisé pour le compte de la Banque CIBC, les travaux de rénovation les plus populaires en 2016 se feront à l’extérieur des maisons: terrasses, patios, aménagement paysager, jardin, etc.

Voici les principales lignes du sondage, rapportées intégralement.

  • 37 pour cent des propriétaires canadiens prévoient rénover ou améliorer leur maison cette année, en comparaison de 40 pour cent en 2015. Parmi ceux qui se proposent de rénover cette année :
    • Le budget moyen prévu est de 13 017 $, en comparaison de 12 293 $ en 2015;
    • Le paysagement, y compris les terrasses et les patios, fait partie des plans de 42 pour cent des répondants (25 % en 2015);
    • 54 pour cent prévoient un entretien de base, comparativement à 55 pour cent en 2015;
    • Les rénovations intérieures sont une moindre priorité :
      • 33 pour cent comptent rénover leur salle de bain, contre 40 pour cent en 2015;
      • 26 pour cent ont l’intention de rafraîchir leur cuisine, ce qui est moins qu’en 2015 (31 pour cent).

Continuer la lecture

Seul le courtier peut le faire

Quand la télévision s’est répandue sur la planète dans les années 50, on avait prédit la mort du théâtre. Pourquoi se déplacer alors qu’on pouvait voir et entendre des gens dialoguer au petit écran, bien installés chez soi? Or, le théâtre a survécu.

Quand Internet s’est répandu dans le monde au tournant des années 90, on avait annoncé la mort du livre. Cela semblait évident. Or, non seulement le livre n’est pas mort, mais il est apparu plus nécessaire que jamais.

Quand Facebook et les autres réseaux sociaux ont pris l’humanité d’assaut, on avait annoncé un «crash» dans les relations humaines. C’est le contraire qui s’est produit. Les gens se voient davantage qu’avant.

La résistance du théâtre, du livre et des relations humaines s’explique par un seul facteur: ils possèdent des forces qui leur sont propres. Bref, ils sont irremplaçables. Et cette évidence prend de la force année après année.

iStock
iStock

Le courtier immobilier passe à travers cette phase actuellement. Les sites consacrés à l’immobilier et les sites de ventes se multiplient sur le web. Mais le courtier est toujours là. Son utilité devient de plus en plus claire à mesure que la concurrence se corse. Les exemples abondent.

En voici un. Continuer la lecture

iStockphoto

Méfiance face aux entrepreneurs

Plus de la moitié des Québécois et des Québécoises ne feraient pas confiance aux entrepreneurs en rénovation. Cette donnée est tirée d’un sondage Léger réalisé entre le 25 et 27 mai dernier, auprès de 485 répondants âgés de 25 ans et plus et ayant un revenu familial brut de 60 000 $ et plus.

Pour être plus précis, 55 % des répondants disent se méfier des entrepreneurs en réno, pourcentage qui grimpe à presque deux répondants sur trois chez les hommes.

Les données qui suivent étonnent. Continuer la lecture