iStock

Les tendances déco en 2016

Vous faites partie de ceux et celles qui aiment se brancher sur les tendances en cours? J’ai fait un tour d’horizon pour vous parmi les décorateurs professionnels.

La chroniqueuse Chantal Lapointe de chez Casa dévoilait ses prévisions dans le Journal 24h, édition du 14 janvier. Elle compte cinq tendances dont je ne vous rapporte que l’essentiel: Continuer la lecture

iStock

Le marché résiste à l’emballement

Des signes de condition problématique subsistent à Montréal et à Québec, mais ils sont modérés, ce qui montre que le marché se tient hors de la zone dangereuse.

À Montréal, une surévaluation menace toujours à cause d’un ralentissement de la demande et d’un revenu personnel disponible qui refuse toujours de s’élargir.

Du côté des copropriétés, le marché s’est calmé mais les constructeurs sont appelés à gérer leurs stocks avec diligence. Continuer la lecture

iStock.com

Un outil pour courtier ambitieux

Certains voient le courtage immobilier comme un travail qui évolue peu, qui se répète de génération en génération sans grande avancée. D’autres, au contraire, voient une science émerger.

C’est le cas d’Ünsal Özdilek, professeur à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et auteur du livre Fondements analytiques de l’immobilier.

À l’endos de l’ouvrage on peut lire ce mot de l’éditeur:

«Selon l’auteur, l’immobilier, associé classiquement au «béton» ou perçu comme un arrangement contextuel en fonction des besoins pratiques de l’industrie ou un effet de mode qui réapparaît de temps à autre, devrait se hisser au rang bien mérité de discipline scientifique à part entière.»

L’éditeur ajoute d’ailleurs que, mis à part les étudiantes et les étudiants, si le contenu de l’ouvrage s’adresse aussi aux professionnels de l’immobilier, ces derniers sont appelés à sursauter à certains passages.

C’est un travail d’analyse de fond en comble de la science de l’immobilier auquel se livre l’auteur Ünsal Özdilek. Continuer la lecture

L’arnaque du greenwashing

iStock.com
iStock.com

Les petites annonces servant à vendre des propriétés résidentielles nous font parfois sursauter.

Exemples: ce matin où les futurs propriétaires ont appris que des maisons rustiques étaient à vendre en Italie pour un seul euro (LaPresse/immobilier), ou en Indonésie où une femme s’engageait à épouser (LaPresse/insolite) le futur propriétaire de sa maison qu’elle avait mise en vente (pour la suite des deux histoires lire plus bas).

Là où ça devient dangereux, c’est lorsqu’une petite annonce est destinée à tromper l’aspirant propriétaire. Selon les experts d’Écohabitation, les gens à la recherche d’une maison écologique sont très ciblés par des entrepreneurs sans scrupules. Continuer la lecture