iStock

Acheter une maison avec l’esprit ouvert

C’est beau de savoir ce que l’on veut dans la vie, se tracer une ligne à suivre sans jamais y déroger. C’est beau de partir à la recherche d’une maison tout en ayant une idée tout à faire claire et précise de ce que l’on veut. Vous gagnerez du temps, certes, et le courtier immobilier aussi.

Mais il y a un danger. Continuer la lecture

Hypothèque: le choc s’en vient

Tous les signes sont là, commencent à murmurer les analystes. Les taux d’intérêt vont grimper en 2016. Que faire avec l’hypothèque?

iStockphoto
iStockphoto.com

Ou bien vous attendez qu’ils bougent avant de bouger, ou bien vous bougez immédiatement pour limiter les dégâts financiers. Surtout si votre budget est plutôt serré.

La solution la plus efficace reste le remboursement accéléré de votre hypothèque. Il y a plusieurs façons d’y parvenir. L’Agence de consommation en matière financière du Canada les énumère et nous nous en sommes inspirés. Continuer la lecture

iStock

Un défi pour le rénovateur

L’application du béton comme élément décoratif ou simple isolant exige savoir-faire, minutie et une patience illimitée. Vaut mieux souvent compter sur l’appui d’un professionnel. Mais si vous préférez le faire vous-même par plaisir, vous serez gâté.

Voici quelques conseils. Continuer la lecture

Une excellente année pour l’immobilier malgré un contexte économique fluctuant

L’année 2014 a laissé un léger goût amer avec des ventes résidentielles moindres qu’escomptées, motivant plusieurs analystes à prévoir une prudente augmentation de 2 % pour 2015. Or, malgré divers rebondissements économiques, le marché immobilier nous a réservé plusieurs belles surprises à l’échelle de la province au cours de cette année.

Taux directeur, dépréciation du dollar et emplois

Notamment, au grand étonnement de tous, la Banque du Canada a décidé, au début de l’année, de réduire son taux directeur à 0,75 %, favorisant ainsi une diminution des taux hypothécaires. Les répercussions de ce changement ont donné lieu à des termes plus bas et à de généreux rabais. De surcroît en juillet dernier, la Banque du Canada récidivait, faisant passer son taux directeur à 0,50 %. Si cette deuxième diminution n’a pas eu autant d’effet sur les taux hypothécaires que la précédente, elle a au moins eu le mérite d’influencer les banques canadiennes à réduire leur taux préférentiel respectif, aidant entre autres l’économie canadienne à retrouver de sa vigueur.

Également, au chapitre des facteurs influençant le marché, le domaine de l’emploi s’est montré particulièrement résistant aux fluctuations, affichant la création de plus de 80 000 emplois au Canada au cours de l’année.

iStock
iStock

Plus de ventes que prévues et légère augmentation de prix

Si plusieurs anticipaient un faible accroissement des ventes résidentielles de 2 % pour 2015, comme mentionné plus haut, on dénotait déjà, à mi-chemin de l’année, une augmentation de 5 %. La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) prévoyait même terminer l’année avec 6 % ou 7 %, annonçant du même coup que 2015 se clôturerait sans doute avec près de 75 000 propriétés vendues, une affirmation partagée également par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Concernant les prix des propriétés auxquels plusieurs prêtaient une stagnation prochaine, ceux-ci ont enregistré une timide augmentation de 1 % selon la FCIQ au cours de 2015. À cet effet, la SCHL présageait « un prix moyen Centris® entre 260 000 à 280 000 $ pour cette année ». Continuer la lecture

iStock

La révolution du béton

Vous êtes réfractaire au béton? C’est gris, dites-vous, froid, moche, uniforme, vieux jeu. Même le mot «béton» vous repousse. Mais il y a belle lurette que le béton n’a plus les deux pieds dans le ciment! La preuve: il existe un béton qui génère de la lumière en raison des fibres optiques lumineuses qu’il renferme. On continue?

Il y a le béton translucide qui laisse passer la lumière naturelle, le béton autonettoyant et dépolluant, le béton qui scintille, le béton qui reproduit des photos, le béton qui change de couleur. Tout ça risque d’envahir le marché sous peu.

Le bon vieux béton traditionnel est facile d’entretien, résistant, imperméable, massif. À l’origine réservé aux bâtiments industriels et à l’architecture, le béton s’est taillé une place au soleil parmi les matériaux décoratifs au fil des années.

iStock
iStock

Le béton n’est pas un matériau noble, mais il met en valeur les matières naturelles comme le bois, la pierre et l’ardoise. Comme revêtement au sol, il se range sans gêne aux côtés d’un de ces matériaux pour assurer une variété au niveau des planchers. On l’a même vu s’associer avec des carreaux en terre cuite. Continuer la lecture