La maison de Bella

iStockphoto
iStockphoto

La maison de Bella avait une vertu. À l’Halloween, nul besoin de la décorer. Pas de citrouille, ni de squelette, ni de fantôme, ni de sorcière, ni de monstre d’aucune sorte. La maison se suffisait à elle-même. Elle fournissait tout, tout, tout.

C’était une maison à deux étages, en briques rouges comme on en voit souvent à Yamachiche, le long de la rue principale. Mais les briques de la maison de Bella étaient vieilles, usées, abîmées.
La maison donnait directement sur la rue, donc sans gazon et sans arbre. Jamais personne n’entrait ni sortait. De l’extérieur on voyait les rideaux fanés. De mémoire ils étaient blancs. La porte principale était noire, ça je me souviens très bien. Continuer la lecture

iStockphoto

L’Halloween à Westmount

Les Montréalaises et Montréalais qui aiment l’atmosphère de l’Halloween bénéficient d’une chance inouïe. Bien sûr que les maisons sont décorées à Rivière-des- Prairies, à Ahuntsic, à Anjou, à Outremont, à St-Henri et dans tous les autres arrondissements. Mais le cœur de l’Halloween, l’endroit où c’est le plus palpitant, c’est Westmount.

Aucun rapport avec la richesse et le côté huppé de la ville anglophone. Le quartier Vimont à Laval abrite des «grosses cabanes», la ville de Brossard également, Sherbrooke aussi avec ses résidences de luxe à la périphérie du quartier nord. Pourtant, ils n’offrent rien de particulier le soir de l’Halloween. Continuer la lecture

iStockphoto

Des idées pour la chambre à coucher

Vous voulez refaire la décoration de votre chambre à coucher? Vous songez immédiatement au style à adopter: rustique, contemporain, ethnique ou tout autre, au choix des couleurs, au choix de revêtement pour le sol, au choix de l’ameublement.

On oublie trop souvent par contre que les accessoires et autres caprices décoratifs jouent un rôle majeur dans la reconfiguration esthétique d’une chambre.

Prenez les fenêtres par exemple. Opterez-vous pour des stores en bambou, des stores bateau, des rideaux chatoyants ou un simple voilage?

Continuer la lecture

Construire une rampe d’accès

C’est votre projet?

Voici les directives de la Société canadienne d’hypothèque et de logement:

  • Avant, il importe de communiquer avec les services techniques de la municipalité pour déterminer si vous devez faire une demande de permis.
  • Au moment de choisir l’emplacement, réfléchissez à sa position entre la voie d’accès pour automobile ou l’entrée de cour et l’entrée de votre domicile, et par rapport à votre aménagement paysager. Le fait de fournir à la fois un escalier et une rampe aux changements de niveau permet aux personnes de choisir l’élément qui leur convient le mieux.
iStockphoto
iStockphoto

Continuer la lecture

Les immigrants sont de bons locataires

C’était comme une rumeur qui courait les rues. Presque un ver d’oreille. Fallait éviter de louer à un immigrant. Cela occasionnait beaucoup de problèmes, disait-on. Culture différente, pas d’emploi, intégration longue et pénible.

iStockphoto
iStockphoto

Fondée en 1984, l’Association des propriétaires du Québec (APQ) se présente comme la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs dans la province. L’organisme prend régulièrement part aux débats publics.

Le président Martin Messier déclarait récemment à propos des immigrants: «Souvent, les nouveaux arrivants sont des locataires à long terme qui paient bien, il suffit de leur donner l’heure juste concernant leurs droits et obligations envers la location de logement pour qu’ils soient d’excellents locataires.» Continuer la lecture