Sur la grande route de Toronto

«Ils sont partis entre deux seaux d’eau, sur la grande route de Toronto, vers les chutes Niagara» chante Robert Charlebois en décrivant un mariage des années 50 dans la chanson Les talons hauts.

Royal_Ontario_Museum P. Morgan, Wikipedia
Royal Ontario Museum P. Morgan, Wikipedia

Si vous filez vers l’Ontario durant vos vacances, entre deux seaux d’eau ou pas, pourquoi ne pas faire un saut à Toronto?

La première ville du Canada regorge de résidences cossues, de manoirs, de propriétés ancestrales. Son patrimoine immobilier est riche en édifices majestueux. Flâner dans les rues des quartiers les plus typiques doit être une expérience inoubliable pour les mordus de l’immobilier.

Toronto renferme-t-elle des constructions inusitées?  À part la tour du CN, rien de particulier ne nous vient à l’esprit. Bien sûr, il y a les édifices chics et classiques.  Le Fairmont Royal York par exemple. Mais Casarazzi veut davantage. Il veut de l’inusité. Continuer la lecture

Clin d’œil aux passionnés de l’immobilier

Eglise_Lac-Brome-UNCIVILFIRE-WIKIPEDIA-inusite
Église à Lac-Brome, photo Uncivifire sur Wikipédia

Me sachant un nomade dans l’âme à l’époque, mon patron m’avait offert en cadeau le bouquin Villages pittoresques du Québec. Comme l’indique le titre, l’auteur Yves Laframboise explore pour le lecteur les villages les plus inusités du Québec et lui revient avec une courte description de chacun d’eux et des photos magnifiques.

Le livre à la main, j’avais exploré les villages de la Montérégie et de l’Estrie. Des villages dont je n’avais jamais entendu parler: Knowlton, Way Mills, Moes River. Souvent, ce n’était que des hameaux.

C’est un livre tout indiqué pour les passionnés de l’immobilier car il leur montre des chemins menant à des petits bijoux d’architecture. Et parmi ces bijoux figurent des immeubles et des motifs décoratifs un brin inusités. Rien de comparable à ce que les fidèles de Casarazzi lisent sur le site douze mois par année, mais puisque ce sont les vacances et que plusieurs d’entre eux se lancent sur les routes, pourquoi ne pas joindre l’agréable à l’agréable en allant fouiner dans le creux des villages, le livre de Laframboise à la main?

Voici les sites qui m’ont le plus frappé. Évidemment, c’est très subjectif. Continuer la lecture

N’ayez pas peur de puiser dans votre REER!

iStockphoto
iStockphoto

Selon un sondage de BMO, l’acheteur d’une première maison entend débourser autour de 300 000$ pour réaliser son rêve. Quant à la mise de fonds, il la situe à environ 48 000$. Il s’agit ici d’une moyenne.

L’institution financière rappelle à l’acheteur d’une première maison qu’il peut constituer ou augmenter sa mise de fonds en exploitant le RAP (régime d’accession à la propriété) institué par le gouvernement fédéral. En gros, le futur propriétaire peut retirer jusqu’à 25 000$ de son REER tout en échappant à l’impôt.

De plus, le conjoint admissible peut retirer une somme identique, ce qui constitue un magot de 50 000$. Pas si mal pour une mise de fonds! Continuer la lecture

Du kitsch? Non, de l’humour!

Dans le dernier billet de la section inusité, sous le titre Un petit jeu pour les vacances, je vous parlais de l’impact de l’apparition de l’automobile sur le développement de l’immobilier, surtout le long des grandes routes et des autoroutes.

Gibeau Orange Julep photo Khayman sur Wikipedia
Gibeau Orange Julep photo Khayman sur Wikipedia

J’apportais deux exemples spectaculaires: le resto Le Madrid sur l’autoroute 20 (du moins jusqu’à l’année dernière)  et le Orange Julep le long du boulevard Décarie à Montréal. Deux immeubles au look comique dont le but  crève les yeux: attirer le regard des automobilistes pour vendre davantage de produits et de services. Au fait, Orange Julep est toujours ouvert, contrairement à ce que l’on peut entendre.

Bref, des milliers d’automobilistes prenant d’assaut les autoroutes à travers l’Amérique cet  été croiseront toutes sortes d’immeubles aux formes surprenantes. Aujourd’hui, nous vous offrons trois exemples. Continuer la lecture

Des miroirs au service de votre imagination

Les goûts, ça ne se discute pas direz-vous. À quoi ces miroirs vous font penser alors? Car, lorsqu’on prête attention, on se rend compte que les objets autour de nous tentent parfois de communiquer avec nous.

Christopher Guy designer, Fraser mobilier exceptionnel
Christopher Guy designer, Fraser mobilier exceptionnel

Les miroirs de la collection Christopher Guy.com et distribués chez Item, ravivent l’imagination. Ils portent tous un nom ou presque.

On vous invite à faire comme nous et à laisser aller votre imagination en décrivant à quoi ils vous font penser. Continuer la lecture