Le marché de l’habitation dévoile ses tendances

L’offre de logements est abondante actuellement au Québec, ce qui provoquera une baisse de la demande pour les logements neufs en 2013 et en 2014.

C’est la conclusion à laquelle est arrivée la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) selon l’édition du premier trimestre de 2013 des Perspectives du marché de l’habitation, Canada. Continuer la lecture

Glace au citron: la couleur de l’année

Quelles couleurs sont à la mode en matière de peinture intérieure cette année? Le pastel, le flamboyant, le feutré, le foncé…

Benjamin Moore

Bonne nouvelle, il y en a pour tous les goûts. Vous aimez le foncé et votre belle-mère ne jure que par le pastel! Alors, elle ne pourra insinuer que vos préférences sont démodées.

Chez Benjamin Moore, la couleur de l’année est glace au citron (photo ci-contre). Cette teinte dégage beaucoup d’éclat et s’harmonise bien avec d’autres pastels comme le vert, le corail, le rose, le bleu ou le vanille. C’est une nuance idéale pour faire une transition entre les différentes couleurs de votre intérieur, que ce soit celles de votre ameublement ou de l’ensemble des pièces que vous habitez. Continuer la lecture

Gare aux chaises berçantes!

J’ai le privilège de jouir d’une chaise berçante d’époque. Belle, grande et brune. La détente que me procure une heure à me bercer est bien supérieure à celle d’un spa, d’une partie de cartes ou d’un marathon de bavardage sur Facebook.

iStockphoto LP

L’esprit ailleurs, je me berce, je fredonne, j’évoque des souvenirs.

J’errais à la bibliothèque municipale lorsqu’un titre a attiré mon attention: La berçante québécoise. L’auteur: Paul-Louis Martin, historien et ethnologue.

J’ai lu des choses qui m’ont fait tomber de ma chaise.

Au rayon des superstitions par exemple, saviez-vous que, dans les années 1800 et 1900 au Québec, on disait qu’une jeune fille qui se berce en mangeant était appelée à rester «vieille fille»?

Dans un registre plus macabre, un mort en manque de prières n’avait qu’à faire bouger la berçante sur laquelle il avait l’habitude de s’asseoir de son vivant.  C’était du moins la croyance à l’époque. Autre signal: si la berçante d’un défunt, impeccable avant sa mort, se mettait à craquer après son décès, c’est que le défunt exigeait des prières. Brrrrr! Continuer la lecture

Dehors la visite!

Étudiant, j’ai habité un petit appartement dans le comble d’une maison, rue Lincoln à Sherbrooke. Un réduit ou presque. Une pièce seulement. Et la salle de bain était trop petite pour deux personnes. Mais, les jours de beau temps, la lumière inondait l’appartement.

Petits appartements entourant l'Église du Val de Grâce (Wikipedia CCAS (Pline)

Plus tard, en couple cette fois, j’ai loué un deux et demi, toujours à Sherbrooke. C’était ce qu’on appelle un «demi sous-sol». Chacune des deux pièces possédait une fenêtre qui donnait sur un grand parc vert. Des enfants jouaient dans ce parc tous les jours. Nous n’avions pas l’impression de vivre dans un deux et demi, mais bien dans un trois et demi, la troisième pièce étant le parc. Inutile de vous préciser les dimensions de cette troisième pièce; elle était immense.

Je n’ai que des beaux souvenirs de ces deux appartements minuscules, même si j’avais été obligé de m’y soumettre. La première fois, c’était faute d’argent vu ma condition d’étudiant, la deuxième par besoin de solitude en vue de l’écriture d’un roman.

Remarquez les deux raisons de choisir un petit logement: la pauvreté ou le besoin de solitude. Existe-t-il une troisième raison? Apparemment que oui. Continuer la lecture

Opération séduction

Le homestaging est une pratique visant à améliorer l’apparence d’une maison dans le but d’en faciliter la revente. Même si certains laissent miroiter que cela peut rehausser le prix de vente de la propriété, l’objectif est d’abord de conclure la vente plus rapidement.

iStockphoto LP

Combien d’argent devrait-on investir? Selon Lucie Lavigne (La Presse), un budget de 1% de la valeur marchande de la résidence est justifié. Ce montant doit inclure le coût des matériaux et de la main-d’œuvre, ainsi que les honoraires d’une consultation professionnelle en homestaging s’il y a lieu. À titre d’exemple, pour une maison dont la valeur marchande est estimée à 200 000$, on parle donc d’un budget de 2 000$.

Vous prévoyez vendre votre propriété? Voici des conseils, dont quelques-uns tirés du site de Canal Vie,  qui vous aideront à procéder au homestaging de votre demeure. Continuer la lecture