Un cadeau pour les bricoleurs

Grand amateur de jeux vidéo devant l’Éternel, mon fils m’en avait glissé un mot à l’époque. Un jeu très populaire, disait-il. La semaine dernière, j’ai croisé un bouquin consacré au jeu Minecraft. Je l’ai feuilleté et je me suis dit : «Hey, méchant beau cadeau pour un bricoleur!»

Le titre: Crée des mondes fabuleux avec Minecraft

iStock
iStock

Minecraft, c’est le jeu des legos traditionnel, mais en 3D pixélisé. Le joueur s’amuse à construire des maisons et des villes à partir de blocs. Là où le jeu devient intéressant pour le bricoleur, c’est qu’une section est consacrée aux outils et aux matériaux de construction. Terre, sable, pierre, eau, minéraux.

Selon Wikipedia, «Il y a environ 300 types de blocs dans le jeu, la plupart représentant des matériaux de constructions ou des éléments de décor. Un bloc fait en moyenne un mètre de côté, et par conséquent 1 m3 de volume. Les blocs peuvent être solides, non-solides (air, torches…), transparents (verre, glace…), opaques, fluides (eau, lave…), et nécessitent souvent un outil particulier pour être récupérés (pioche en bois ou plus pour la pierre, mais pioche en diamant pour l’obsidienne…). Pour la plupart, la gravité ne les affecte pas, sauf les fluides et certaines matières (sable, gravier…).»

iStock
iStock

Le jeu bien sûr ne se limite pas à la construction, mais le mode créatif de Minecraft permet au joueur de construire les maisons dont il a toujours rêvé. Et à l’endroit voulu.

iStock
iStock

Il y a des éclairages intérieur et extérieur, des murs et des fenêtres à aménager, des toits à bâtir. À cela s’ajoutent cages d’escaliers, chaises à patio, rampes, corniches, hall d’entrée, cheminée, véranda, balcons, vitrage, touches de finition, arches, dômes.

Vous avez même des travaux de décoration à effectuer. C’est un jeu léger, créatif, sans limite, qui fait appel à l’imaginaire du bricoleur. C’est aussi un bon moyen d’initier les enfants aux joies de la construction et de la rénovation.

Références

  • Crée des mondes fabuleux avec Minecraft, Kirsten Kearney, Broquet, 2015, 256 pages
  • Wikipedia français à l’article Minecraft

Photos: iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone