On a vaincu les écureuils!

L’an dernier, mon frère a eu le meilleur sur le picbois qui hantait ses nuits. Son arme? La vaseline. Cette année, c’est notre tour de crier: «Victoire!».

Au printemps 2014, on vous a raconté les ravages qu’une bande d’écureuils ont commis sur notre balcon. Tout y passait: plantes, herbes aromatiques, fleurs. Ils mangeaient tout. Ils ont même renversé des pots de terre sur le balcon.

iStockphoto
iStockphoto

Ma conjointe et sa fille étaient au désespoir. Tant de travail se faire saccager en moins de cinq minutes! Même la poubelle et la nappe de la table y ont passé.

Ma conjointe a longtemps cherché la solution sur Internet. En vain. Pour tenter de dédramatiser, mon fils et moi, on la taquinait: «Nouvel épisode de la guerre entre Lyne et les écureuils», disait-on, «Nouvel assaut contre les écureuils», disait-on, «Lyne gagnera-t-elle?», disait-on.

À bout de patience, ma conjointe s’est laissé tenter par une méthode peu orthodoxe: répandre des cheveux humains ou des poils de chien dans les pots. Fallait bien essayer quelque chose.

Elle a demandé à son beau-frère de mettre en réserve les poils de son chien après la prochaine tonte. À la maison, des mèches de cheveux ont été prises à certaines têtes. Et ma conjointe de couvrir la terre des multiples pots sur le balcon avec poils de chien ou cheveux humains.

Eureka! La méthode a fonctionné. Aucun écureuil en vue pendant des semaines. Jusqu’au jour où, coucou, nous voilà de retour, de dire les écureuils. Ils avaient causé un dégât.

Mais tout n’est pas perdu. Il semblerait que les pluies torrentielles ou consécutives finiraient par laver les cheveux ou les poils de chien. C’est du moins l’observation de ma conjointe. C’est logique quand y pense. Faut donc renouveler le matériel.

À lire:

Au secours!

Un écureuil s’invite dans la maison

De la vaseline pour chasser le picbois

Photo: iStock.com

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone