iStockphoto

Emmenez-en de la verdure!

Nous tournons la tête vers l’ouest, c’est vert. Nous tournons la tête vers l’est, c’est vert. Nous tournons la tête vers le sud, c’est vert. Nous tournons la tête vers le nord, c’est… mais comment avez-vous fait pour deviner? Vous habitez le quartier Ahuntsic-Cartierville? Effectivement, c’est vert vers le nord.

Nous devrons quitter le quartier l’été prochain. Pour être plus précis, nous devrons nous «arracher» du quartier et se mettre bientôt à la recherche d’un nouveau logement dans la région de Montréal, maison ou appartement. Si ma conjointe, doctorat en poche, se trouve un emploi tout près, peut-être resterons-nous à Ahuntsic-Cartierville?

Comme j’ai raconté dans le billet Promenade à Sherbrooke et Trois-Rivières, la proximité d’un parc ou d’un espace vert est devenue notre priorité au fil des ans. Et le quartier Ahuntsic-Cartierville regorge de vert. Si vous devez déménager dans le nord de Montréal, on vous le recommande chaudement.

Nous pouvons marcher deux heures facilement, ou jogger durant une bonne heure, sans avoir l’impression d’être entourés de résidences, de copropriétés ou d’immeubles locatifs. Bref, il y a de la perspective et on respire.

À deux minutes à pied de chez nous se trouve un parc où se côtoient une aire d’amusement pour enfant, un terrain de baseball et un jardin communautaire. Et c’est vert longtemps!

Si vous tournez vos pieds vers l’est, vous traverserez la rue Papineau et vous croiserez une piste cyclable. Puis, vous faites le tour de l’ancienne carrière Miron. Là aussi, c’est vert longtemps.

À partir de là, si vous vous dirigez vers le nord, vous aboutirez au parc de la Visitation, le long de la rivière des Prairies. Là, c’est vert très, très, très longtemps. C’est plein de sentiers le long de la rivière. Les ornithologues amateurs y croiseront des oiseaux aquatiques, comme le butor d’Amérique.

Revenons au parc à côté de chez nous. Si vous vous tournez vers l’ouest, vous traverserez Christophe-Colomb avant de vous engager sur le terrain du complexe sportif Claude-Robillard. C’est à cinq minutes de chez nous. Là, les possibilités sont variées: natation, course à l’intérieur et à l’extérieur, haltérophilie, tennis, badminton, baseball, soccer.

En face du complexe sportif se trouve un boisé. Suffit d’ajouter le boisé au terrain autour du centre et vous venez de vous tracer un circuit de 30 minutes de marche environ.

Des installations pour la musculation ont été aménagées à l’extérieur. Je m’y entraîne gratuitement. Et au grand air! J’y croise des gens de tous les âges. Particulièrement agréable les soirs d’été.

Si vous portez vos pas plus loin vers l’ouest, vous tomberez sur deux autres parcs en moins de dix minutes. Les deux combinés offrent pataugeuse, jeux d’eau, terrains de baseball, aire d’amusement pour enfant, etc.

iStockphoto
iStockphoto

Vous êtes un mordu de la course à pied, du vélo ou de la marche rapide? Comme vous voyez, ce ne sont pas les circuits qui manquent. Difficile d’avoir une qualité de vie plus agréable que celle offerte par l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Dans notre coin du moins.

Le coin est parfait pour les boomers qui tiennent mordicus à leur santé ou qui recherchent un espace vert où l’on respire. Et pour les enfants qui veulent se délier les jambes.

Un hic: les avions de Dorval passent au-dessus de nos têtes, matin et soir. Ma conjointe les entend toujours, même après trois ans. Moi? Je ne les entends plus, ni les deux enfants d’ailleurs.

À lire:

Promenade à Sherbrooke et Trois-Rivières

Du bruit, jour et nuit

Les arbres rassurent les enfants

Photo: iStock.com

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone