English

De l’espoir pour les copropriétaires

Des milliers de gens viennent d’accéder à la copropriété depuis le grand déménagement du 1er juillet. Et selon la Chambre des notaires du Québec, environ 266 000 ménages québécois vivront en copropriété d’ici 2016.

En attendant que le gouvernement provincial légifère pour mettre de l’ordre dans le fouillis juridique des copropriétés, les gens vivant en condo ont le bonheur d’accéder à un portail où toute l’information susceptible de les éclairer a été regroupée.

L’adresse est le www.LACOPROPRIETE.INFO. Le site se présente comme une bande dessinée. C’est clair, ludique, convivial, très facile d’accès.

Le site regroupe les compétences et les connaissances de 11 ordres professionnels et organismes d’autoréglementation du Québec.

Promoteur, acheteur, vendeur, syndicat, copropriétaire, vous n’avez qu’à cliquer sur les mots «nous joindre» pour obtenir le renseignement que vous désirez: fonds de prévoyance, responsabilités du gestionnaire de copropriété, assurance, etc. Des experts vous répondront. Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Huit raisons de déménager

On s’en doute un peu, mais lesquelles reviennent le plus souvent?

Selon un sondage de la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ):

  • 22% déménagent parce que l’espace de leur logement est devenu trop petit
  • 22% parce que leur logement s’est détérioré
  • 18 % pour acheter une propriété
  • 9% parce que le lieu de travail ou d’études a changé
  • 6% à cause du coût du logement
  • 4% à cause des voisins
  • 3% pour avoir un logement plus petit
  • 3% pour un changement de statut familial ou au sein du couple

La CORPIQ note que les locataires déménagent de moins en moins. Près de la moitié (45 %) des répondants habitent le même logement depuis dix ans ou plus, contre 40 % en 2011.

iStockphoto
iStockphoto

La CORPIQ tente une explication: Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
iStockphoto

Locataires, réveillez-vous!

iStockphoto
iStockphoto

Je le confesse: durant des années je n’ai pas eu recours à des assurances car je croyais que, comme locataire, c’était le propriétaire qui assumait tout. Un raisonnement qui remonte au temps où j’étais étudiant.

Chambreur, je ne possédais pratiquement rien. Je n’avais donc rien à assurer, je me disais. Pourquoi m’assurer?

Jusqu’au jour où un proche a sonné la cloche. J’ai alors compris que je l’avais échappé belle. Lorsque j’entends quelqu’un raconter un dégât d’eau et qu’il a dû payer les frais parce qu’il n’était pas assuré, je frissonne.

Le Bureau d’assurance du Canada (BAC), par la voix de son directeur des communications et des affaires publiques, Pierre Babinsky, vient tourner le fer dans la plaie. Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

De l’info pour les proprios

Les propriétaires d’immeubles locatifs sont invités à une journée portes ouvertes, mardi 30 juin, de 9h à 17h, au 10720 boulevard Saint-Laurent à Montréal.

Condo Maison Populaire Signature ISTOCKPHOTO immobilierL’événement est organisé par l’Association des propriétaires du Québec (APQ), mais vous n’êtes pas obligé d’être membre de l’association pour y assister. Tout propriétaire d’immeuble locatif pourra rencontrer un conseiller juridique et discuter des problèmes qui lui tiennent à cœur.

Sinon, Radio APQ tient chaque midi une émission d’une durée de 30 minutes portant sur les préoccupations des propriétaires d’immeubles locatifs. L’émission se terminant le 1er juillet, il vous reste donc deux journées, soit lundi et mardi.

Vous pouvez envoyer vos questions vers la page Facebook de l’APQ, soit , vers le compte twitter. L’APQ répondra à vos questions en direct sur les ondes. Pour en savoir davantage sur Radio APQ, cliquez ici.

Si l’on s’inspire des revendications de l’APQ auprès du gouvernement provincial, on peut facilement deviner les questions qui surgiront sur les ondes radio et lors de la journée portes ouvertes.

Pourquoi Québec n’autorise-t-il pas le dépôt de garantie à la signature du bail pour protéger les propriétaires contre le saccage et l’insalubrité commis par certains locataires juste avant leur départ? Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Les maisons s’offrent à vous

iStockphoto
iStockphoto

Je vous parlais récemment de la fille de ma conjointe qui, après avoir franchi le cap des 30 ans, se meurt d’acheter sa première maison.

Elle a levé les yeux au ciel en apprenant que la Banque du Canada avait baissé son taux d’intérêt, déjà excessivement bas, à moins d’un pour cent. Elle était consciente qu’elle devait mettre les bouchées doubles pour profiter des circonstances favorables qui durent depuis des années et qui, selon toute attente, devraient se terminer bientôt.

Si j’avais un penchant sadique, je lui ferais lire les lignes suivantes. Mais comme je l’aime bien, je lui épargnerai ce cruel rappel des circonstances favorables du marché qui, répétons-le, s’étirent. Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Articles conseils sur le financement d'une maison, la décoration et les rénovations